Skip over navigation
Cyclisme féminin
newsTag:
newsid: 185778
Route

La Chronique de l'UCI Women's WorldTour

Gent-Wevelgem
Gent-Wevelgem

– Que s'est-il passé ? –

La semaine a été mouvementée dans l’UCI Women’s WorldTour, comme le montrent les modifications au classement individuel de la série survenues après les deux premières épreuves belges de la saison. Jolien D’Hoore (BEL) a pris les commandes du circuit grâce à sa victoire aux Driedaagse De Panne-Koksijde jeudi et à sa deuxième place à Gent-Wevelgem in Flanders Fields dimanche.

Convaincue que l’échappée n’avait pas été reprise, la coureuse de l’équipe Mitchelton Scott n’a pas tout de suite réalisé qu’elle avait gagné la course à La Panne à la faveur d’un sprint massif qui constituait le point culminant d’une course passionnante battue par les vents de la côte belge.

Dimanche en revanche, D’Hoore a été battue par la « revenante » Marta Bastianelli. La Championne du Monde UCI sur route 2007, qui a bien entamé sa saison, été emmenée vers la victoire dans un fauteuil sa coéquipière chez Alé Cipollini Chloe Hosking, qui avait elle-même terminé deuxième à La Panne.

Grâce à sa grande régularité, le Boels Dolmans Cyclingteam reste en tête du classement par équipes (Christine Majerus a pris la troisième place à La Panne, tandis qu’Amy Pieters, vainqueur au Women’s WorldTour Ronde van Drenthe, finissait en cinquième position à Wevelgem).

La 14e place de Sofia Bertizzolo à Wevelgem permet à l’espoir de l’Astana Women’s Team de rester la leader du classement de Meilleure Jeune, même si sa compatriote Elisa Balsamo (Valcar PBM) la talonne de près.

– La suite ? –

Dimanche 1er avril, Ronde van Vlaanderen (BEL)

– Photo de la semaine –

Megan Guarnier

– Gros plan sur Marta Bastianelli –

Marta Bastianelli

Avec son sprint parfaitement maîtrisé qui lui a permis de remporter Gent-Wevelgem in Flanders Fields dimanche, la jeune trentenaire Marta Bastianelli a signé son retour au premier plan. La coureuse d’Alé Cipollini a gagné une multitude de courses de second plan au fil des ans, mais depuis son titre aux Championnats du Monde Route UCI 2007, elle n’avait plus remporté de course d’un jour de ce calibre.

Elle s’était toutefois imposée dans la 9e étape du Giro d’Italia Internazionale Femminile, épreuve par étapes de l’UCI Women’s WorldTour, l’an passé.

On aurait pu prédire sa victoire de dimanche au vu de son excellente forme, concrétisée au travers de sa 4e place au Women’s WorldTour Ronde van Drenthe et de sa victoire d’étape à la Setmana Ciclista Valenciana en février.

L’expérience et la polyvalence de Bastianelli pourraient permettre à l’Italienne de lever les bras à nouveau ces prochains mois.

Retrouvez Marta sur Instagram.

Top