Skip over navigation
Cyclisme féminin
newsTag:
newsid: 182077
Route

La Chronique de l'UCI Women's WorldTour

La Chronique de l
La Chronique de l'UCI Women's WorldTour

– Que s'est-il passé ? –

Quatre courses et quatre vainqueurs d’autant d’équipes : l’UCI Women’s WorldTour offre le visage de la diversité cette saison après la victoire très serrée au sprint de Lotta Lepistö (Cervelo – Bigla Pro Cycling Team) devant Jolien D’Hoore (Wiggle High5) à l’issue de Gent-Wevelgem in Flanders Fields dimanche. La Finlandaise de 27 ans, troisième des Championnats du Monde Route UCI, au Qatar, au mois d’octobre dernier, a parfaitement géré son sprint pour remporter sa deuxième victoire en quatre jours (elle avait enlevé Dwars Door Vlaanderen le mercredi précédent).

Vainqueur du Trofeo Alfredo Binda – Comune di Cittiglio, Coryn Rivera (Team Sunweb) a terminé troisième du sprint à Wevelgem lors du premier grand rendez-vous des femmes les plus rapides du monde cette année. Quarante-deuxième, Elisa Longo Borghini (Wiggle High5) n’a pas empoché le moindre point UCI Women’s WorldTour ; elle reste cependant en tête du classement avec cinq points d’avance sur sa compatriote Elena Cecchini (Canyon SRAM Racing). Rivera grimpe à la troisième place, à 15 points seulement de la leader. Cecilie Uttrup Ludwig (Cervelo – Bigla Pro Cycling Team) demeure à la première place du classement de la Meilleure Jeune.

Dans l’intervalle, la Britannique Pfeiffer Georgi a remporté une impressionnante victoire en solitaire, 52 secondes devant le peloton, dans la 2e manche de la Coupe des Nations Femmes Juniors UCI, Gent-Wevelgem. Les Néerlandaises Amber van der Hulst et Lorena Wiebes, les deux plus rapides du sprint massif, ont terminé deuxième et troisième respectivement.

– La suite ? –

Ronde van Vlaanderen (Belgique) > dimanche 2 avril

 

- Classements -

 

- Photo de la semaine -

Lotta Lepistö remporte Gent-Wevelgem 2017

– Gros plan sur Katrin Garfoot (Orica Scott) –

Jeux du Commonwealth 2014 à Glasgow - Emma Pooley, Linda Villumsen et Katrin Garfoot

Exemple classique de l’athlète qui se révèle sur le tard, l’Allemande d’origine Katrin Garfoot, 35 ans, continue à s’améliorer. Mariée à un passionné de cyclisme, l’ancienne heptathlète ne s’est mise à la compétition cycliste qu’à l’âge de 29 ans, mais elle a rapidement progressé jusqu’à obtenir des médailles de bronze lors des Championnats d’Australie et des Jeux du Commonwealth en 2014, quelques mois seulement après avoir obtenu la nationalité australienne.

L’an dernier, elle s’est révélée au niveau international avec une médaille de bronze dans le contre-la-montre des Championnats du Monde Route UCI, à Doha. Ce printemps, elle emmenait le peloton dans les ascensions sur le Trofeo Binda et Gent-Wevelgem. Capable à la fois de bien grimper et naturellement talentueuse dans les contre-la-montre, elle figure parmi les favorites du Ronde van Vlaanderen ce dimanche.

Suivez Garfoot sur Twitter.

 

- #UCIWWT -

Top