Skip over navigation
Actus
newsTag:
newsid: 182009
Piste

UCI Don de vélos du Centre Mondial du Cyclisme UCI pour les Championnats Continentaux Africains Piste

Camp d
Camp d'entraînement à Durban, Afrique du Sud.

Des records de participation seront battus lors de la troisième édition des Championnats Continentaux Africains Piste, qui se déroulera à la fin du mois de mars, grâce, en grande partie, à un don de 20 vélos de piste de la part du Centre Mondial du Cyclisme (CMC) UCI d’Aigle (Suisse).

Les vélos, de la marque Look, ont été envoyés en Afrique du Sud au début du mois afin de permettre aux athlètes des nations ne possédant pas de vélos de piste, de disputer les compétitions.

Une vingtaine de pays seront représentés aux Championnats de Durban, en Afrique du Sud, du 20 au 24 mars. Ils étaient neuf à Pietermaritzburg, dans le même pays, en 2015 et six l’an dernier au Maroc, ce qui représentait déjà un vrai succès puisque jusqu’alors il n’existait aucune activité sur piste dans le pays.

Dans le cadre de leur préparation pour les Championnats de cette année, 26 athlètes de 10 pays d’Afrique utilisent actuellement les vélos offerts, durant un camp d’entraînement de près de trois semaines organisé par le satellite africain du Centre Mondial du Cyclisme UCI. Une formation d’entraîneur est organisée en parallèle.

« A l’exception des coureurs sud-africains, les participants n’ont jamais roulé sur piste auparavant, explique le Directeur du CMC africain Jean-Pierre van Zyl. Les vélos de piste sont rares en Afrique, et nous ne disposions pas de suffisamment de vélos pour organiser un camp d’entraînement. Grâce au soutien et à la contribution du CMC UCI, nous pouvons organiser ce camp, et chaque coureur aura son propre vélo pour les Championnats ! »

Le Président de Cycling South Africa, également Président de la Commission Piste d’Afrique, William Newman ajoute : « Recevoir ces vélos de l’UCI nous a considérablement aidé à offrir des opportunités à davantage de coureurs africains. Grâce à ces vélos, nous avons pu inviter un plus grand nombre de coureurs au camp d’entraînement et nous assurer qu’un nombre record de pays aient pu se préparer et soient prêts pour les Championnats Africains. »

Après les Championnats, la Confédération Africaine de Cyclisme travaillera avec le satellite africain du CMC UCI pour s’assurer que les vélos soient utilisés tout au long de l’année, lors de camps d’entraînement sur piste organisés régulièrement pour les différents pays d’Afrique.

Camp d'entraînement à Durban, Afrique du Sud.

« Il existe un immense vivier de talents inexploités qui n’attendent que de découvrir la piste, selon M. Newman. Avec le soutien nécessaire et les structures en place, il n’y a pas de raison pour que le cyclisme sur piste ne progresse pas jusqu’au même niveau que celui que les coureurs africains sur route ont atteint.

« Je me réjouis du jour où l’Afrique organisera les Championnats du Monde Piste UCI et où nos coureurs (africains) monteront sur les podiums des Mondiaux. »

Le CMC UCI fait régulièrement don de vélos dans le cadre du programme Bikes for the World. Ce dernier existe grâce à la collaboration des partenaires du CMC UCI.

Cette année, à ce jour, le CMC UCI a fait don à six pays de 31 vélos de piste et de 20 vélos de route, ainsi que de vêtements, de casques, de chaussures et de pièces détachées.

 

Top