Skip over navigation
Actus
newsTag:
newsid: 185033

Centre Mondial du Cyclisme UCI : cours pour les mécaniciens de l’assistance neutre

Cours au CMC UCI pour les mécaniciens de l’assistance neutre
Cours au CMC UCI pour les mécaniciens de l’assistance neutre

Les cyclistes victimes de problèmes mécaniques en course ne connaissent que trop bien ce sentiment de soulagement ressenti lorsqu’un véhicule d’assistance neutre apparaît derrière eux.

Crevaison, saut de chaîne, tige de selle desserrée, dérailleur récalcitrant… certains problèmes sont vite résolus, mais d’autres demandent plus de temps et d’expertise.

Partenaire du Centre Mondial du Cyclisme (CMC) UCI, Mavic fournit un service d’assistance neutre sur quelque 120 courses par an, aussi bien sur des épreuves professionnelles sur route et de mountain bike que lors d’événements de masse. Cette semaine, six de leurs mécaniciens ont passé quatre jours au CMC UCI, à Aigle, en Suisse, afin de rafraîchir leurs connaissances dans le domaine des nouvelles technologies, des derniers développements et des techniques les plus récentes du domaine. Ils ont travaillé sur des mountain bikes et des vélos de route dans l’atelier du CMC UCI, sous la direction du Formateur en mécanique de l’UCI Jean-Louis Guihard-Thébault.

Jacques Corteggiani, Manager du Service Course de Mavic, Amer Sports Group, explique : « L’avantage lorsqu’on vient au Centre Mondial du Cyclisme UCI, c’est qu’on a un aperçu de l’ensemble des marques et composants en un seul lieu. La technologie évolue très vite. Nous avons fait un gros travail pratique, ce qui nous aide à nous souvenir plus clairement de ce que nous avons appris. »

Les mécaniciens de Mavic – anciens coureurs pour la plupart – travaillent sur des courses professionnelles, notamment des épreuves de l’UCI WorldTour comme le Tour de France et des manches de la Coupe du Monde Mountain Bike UCI, lors desquelles ils assistent les équipes qu’ils sponsorisent. Mais souvent, le travail est plus difficile encore sur les événements de masse où ils tiennent un stand la veille de la course et fournissent une assistance technique durant l’événement.

« Il faut souvent se montrer ingénieux, explique Corteggiani. Vous avez à faire à des gens qui viennent de sortir leur vieux vélo du garage parce qu’un de leurs amis les a persuadés de s’inscrire à la course. On est confrontés à toutes sortes de matériel ! »

Corteggiani se souvient d’un coureur néerlandais qui avait pris l’avion pour Paris afin de participer au Paris-Roubaix Challenge, avant de se rendre compte que son vélo n’avait pas été chargé dans l’appareil.

« On lui a prêté un vélo pour la course, et lorsqu’il est entré sur le vélodrome de Roubaix, il était l’homme le plus heureux du monde. Le plaisir qu’on peut offrir aux participants, c’est ça le      plus important. »

En plus de cette formation spécifiquement destinée aux mécaniciens de l’assistance neutre, le CMC UCI propose des formations pour les mécaniciens de différents niveaux en provenance des quatre coins du monde. Rendez-vous sur le site internet de l’UCI pour plus d’informations sur les formations de mécanicien.

Top