Skip over navigation
Actus
newsTag:
newsid: 184132
Cyclo-cross

Le camp de cyclo-cross CMC UCI se termine dimanche avec l’EKZ CrossTour Aigle

Camp de cyclo-cross au CMC UCI
Camp de cyclo-cross au CMC UCI

Le parcours de l’EKZ CrossTour Aigle de dimanche n’aura aucun secret pour les 22 jeunes athlètes qui suivent actuellement un camp d’entraînement au Centre Mondial du Cyclisme (CMC) UCI.

Organisé chaque année, ce camp de cyclo-cross a connu un changement de date en 2017 pour avoir lieu la semaine précédant la 3e manche de l’EK CrossTour, une épreuve durant laquelle les coureurs empruntent un parcours tracé autour du CMC UCI, à Aigle, en Suisse.

La technique est le sujet central du camp d’entraînement de cette semaine. Rudy De Bie, qui durant les 19 ans passés au poste d’entraîneur national de l’équipe belge a vu ses athlètes ramener 19 titres de Champion du Monde UCI à la maison, a en effet transmis de nombreuses informations et prodigué de précieux conseils aux participants.

Dans le cadre du camp d’entraînement du CMC UCI, l’entraîneur, aujourd’hui en charge de la relève de Cycling Vlaanderen, est épaulé par le Suisse Arnaud Grand, double Champion Suisse U23 et quatrième des Championnats du Monde Cyclo-cross UCI 2010 chez les Moins de 23 ans.

Camp de cyclo-cross au CMC UCI

Les nombreuses années passées au poste d’entraîneur n’ont en rien entamé l’enthousiasme de De Bie, un enthousiasme qui déteint sur les athlètes, Juniors la plupart d’entre eux, plein d’entrain durant les sessions techniques matinales : « La boucle d’entraînement, dans la forêt, a toutes les caractéristiques requises pour le cyclo-cross, se réjouit De Bie. C’est un terrain de jeu parfait, avec des sauts, de petites collines et de nombreux virages. Ils n’apprennent pas seulement de moi, mais aussi les uns des autres. Pour eux, ce n’est pas de l’entraînement, c’est du plaisir. Si on avait emporté un pique-nique, ils seraient restés là tout l’après-midi. »

Les athlètes se sont aussi essayés au franchissement d’une section sablonneuse aménagée sur le terrain du CMC UCI, et samedi, ils se familiariseront avec le reste du parcours de la course de dimanche. Les après-midi sont quant à eux consacrés à l’endurance sur route, et De Bie a également abordé certains aspects des Règlements UCI avec ses stagiaires.

« Mais on fait tout à l’extérieur, pas dans une salle de classe », note l’entraîneur.

La Manager de la Performance du CMC UCI Belinda Tarling estime que le camp annuel est particulièrement utile pour les athlètes venant de pays qui ne disposent pas d’une forte tradition du cyclo-cross : « Le cyclo-cross est une discipline incroyablement technique, et tout ce qu’ils peuvent apprendre des entraîneurs cette semaine les aidera énormément dans leur carrière dans le cyclo-cross. »

Camp de cyclo-cross au CMC UCI

Dimanche, certains des athlètes tenteront de récolter des points UCI, tandis que d’autres chercheront simplement à emmagasiner de l’expérience de la compétition. Quel que soit leur but, De Bie sera derrière eux.

« Je leur conseillerai à tous de prendre du plaisir. Et je serai là pour les encourager. Ce sera une grosse journée. »

Les athlètes du camp de cette année viennent d’Allemagne, d’Argentine, de Grande-Bretagne, de Hongrie, d’Irlande, d’Islande, d’Italie, du Luxembourg, de Suède, de Suisse et de la République tchèque.

 

Top