Skip over navigation
Formation/CMC
newsTag:
newsid: 178135

Les athlètes du Centre Mondial du Cyclisme UCI à Rio

Des stagiaires du Centre Mondial du Cyclisme UCI à Rio 2016
Des stagiaires du Centre Mondial du Cyclisme UCI à Rio 2016

Quatorze stagiaires du Centre Mondial du Cyclisme (CMC) UCI participeront aux Jeux Olympiques de Rio sous les couleurs de leurs nations respectives.

Après avoir mis ces dernières semaines, à Aigle, la touche finale à leur préparation, les routiers, pistards et spécialistes de BMX atteignent leur pic de forme et sont prêts, selon leurs entraîneurs, à relever leur challenge olympique.

Le Directeur du CMC UCI, Frédéric Magné, a hâte de suivre leurs aventures brésiliennes : « La plupart des athlètes qui rejoignent le CMC UCI rêvent un jour de participer aux Jeux Olympiques. Ce rêve va devenir réalité et c’est une récompense non seulement pour eux, mais aussi pour le CMC UCI et ses entraîneurs. Nous sommes toujours fiers de voir nos athlètes concourir pour leurs pays et nous souhaitons bonne chance à tous les stagiaires qui se rendent à Rio dans les jours à venir. »

Route, 6 et 7 août

Les premiers stagiaires du CMC UCI à s’envoler pour le Brésil sont les membres du groupe route, dont certains ont déjà rejoint leur Fédération Nationale.

José-Luis Rodriguez (Chili) et Anass Ait El Abdia (Maroc) seront au départ de la course en ligne masculine, le 6 août, tandis qu’Arlenis Sierra (Cuba) et Ahreum Na (Corée du Sud) prendront celui de la course en ligne féminine, le lendemain.

Notre stagiaire brésilien Caio Godoy est réserviste de l’équipe route du pays organisateur.

« Ils sont déjà prêts, plus forts que jamais », affirme l’entraîneur du CMC UCI Alejandro Gonzalez-Tablas. « Ils ont récemment achevé leur dernier bloc d’entraînement spécifique en prenant part à certaines courses. Il ne leur reste plus désormais qu’à s’affûter et à atteindre leur pic de forme pour la compétition. Cela passe par un faible volume d’entraînement et quelques courtes séances qualitatives afin de conserver le niveau qu’ils ont aujourd’hui. »

Quels sont les objectifs ?

« Le premier objectif était de se qualifier pour les Jeux. Ils doivent maintenant terminer la course à la meilleure place possible », répond leur entraîneur.

Piste, du 11 au 16 août

Huit membres du groupe piste du CMC UCI vont en découdre sur le vélodrome du Parc olympique de Barra.

Le Brésil, pays organisateur, sera représenté pour la première fois depuis 1992 en cyclisme sur piste, grâce à notre stagiaire Gideoni Rodigues Monteiro, sur l’omnium. L’Égyptienne Ebtissam Zayed Ahmed Mohamed participera à la vitesse féminine, tandis que la Cubaine Lisandra Guerra Rodriguez doublera vitesse et keirin.

Déjà présente lors de Pékin 2008 et Londres 2012, Lisandra est la plus expérimentée de nos stagiaires. L’entraîneur du CMC UCI Scott Bugden assure que l’ancienne Championne du Monde UCI du 500 m contre-la-montre (en 2008) est de retour à son meilleur niveau, comme en témoignent ses records personnels réalisés ces dernières semaines sur 200 et 500 m.

« Nous espérons une médaille », ne cache pas son entraîneur. « Elle dispose de deux chances en vitesse et en keirin. Elle est en pleine forme et peut s’appuyer une solide expérience. »

Cinq athlètes coréens basés au CMC UCI avec leurs entraîneurs voyageront également au Brésil les bagages pleins d’espoir.

Sanghoon Park pointait en tête de l’omnium masculin de l’étape de Coupe du Monde Piste UCI 2016 de Hong-Kong, avant qu’une chute ne le prive de la victoire. Mais il est de retour aux affaires et progresse de jour en jour. L’équipe masculine de vitesse (Jeyoung Son, Dongjin Kang et Chaebin Im) tentera d’améliorer son record à Rio, alors que Dongjin (vitesse individuelle) et Chaebin (keirin) ont également leur carte personnelle à jouer.

La cinquième représentante coréenne, Hyejin Lee, peut de son côté espérer une médaille, et pourquoi pas de l’or, sur le keirin féminin. Finaliste des étapes de Coupe du Monde Piste UCI de Cambridge et de Hong-Kong, elle a terminé cinquième des Championnats du Monde Piste UCI de Londres, en mars dernier, et a établi la semaine dernière un nouveau record personnel sur 200 m lancé, en 10’’760.

« Elle fait partie des plus rapides », prévient son entraîneur, Ross Edgar.

BMX, 20 et 21 août

Le Japonais Yoshi Nagasako et la Vénézuélienne Stefany Hernandez représenteront le CMC UCI sur les épreuves de BMX. Renaud Blanc (Suisse) et Natalia Suvorova (Russie) seront également du voyage à Rio en tant que réservistes.

« Nous visons une médaille d’or », confie l’entraîneur du CMC UCI Thomas Allier, qui se rendra au Brésil le 12 août en compagnie des athlètes.

Le rêve olympique de Stefany s’était brisé dès les demi-finales lors de Londres 2012. La Championne du Monde UCI 2015 a cette fois la ferme intention d’atteindre la finale et d’y décrocher une médaille, du plus beau métal de préférence.

« Elle est dans une forme incroyable », souligne son entraîneur. « L’objectif, c’est l’or. Yoshi est lui aussi très fort. »

Le CMC UCI espère voir le sacre olympique du Champion du Monde UCI 2016 Joris Daudet, qui vient de passer deux semaines à s’entraîner avec les athlètes du centre, comme il l’avait déjà fait, plus tôt dans l’année, pour préparer les Championnats du Monde BMX UCI.

Top