Skip over navigation
Piste
newsTag:
newsid: 182267
Piste

La Russie s’empare samedi de ses deuxième et troisième titres

Denis Dmitriev
Denis Dmitriev

La Russie a récolté samedi deux médailles d’or et une de bronze, à Hong Kong, et pris par la même occasion la tête du classement des médailles lors de l’avant-dernière journée des Championnats du Monde Piste UCI 2017 présentés par Tissot. Trois autres titres mondiaux ont été attribués à la France, à la Belgique et aux États-Unis.

Le duo russe victorieux de la Vitesses par équipes Femmes lors de la première journée de compétition a de nouveau goûté aux joies du podium sur le 500 mètres contre-la-montre Femmes. Grâce à un chrono de 33,828 secondes, Daria Shmeleva a endossé le maillot arc-en-ciel, tandis que sa compatriote Anastasiia Voinova a terminé troisième, derrière l’Allemande Miriam Welte.

Daria Shmeleva

La conquête du tout premier titre mondial du Madison Femmes a donné lieu dans la première moitié de la course à une bataille acharnée entre trois équipes : Belgique, Grande-Bretagne et Australie. Deux chutes ont poussé les Australiennes à tirer un trait sur la victoire, mais elles ont su se ressaisir pour aller chercher le bronze. Au coude-à-coude avec les Britanniques jusqu’aux dix derniers kilomètres, les Belges ont finalement pris les devants en remportant les deux derniers sprints.

Jolien D'hoore et Lotte Kopecki

L’Américaine Chloe Dygert a ensuite décroché sur la Poursuite individuelle Femmes sa deuxième médaille d’or de la semaine après celle de la Poursuite par équipes avec les États-Unis. Pointée à seulement sept dixièmes du record du monde en qualifications, Dygert a dominé en finale l’Australienne Ashlee Ankudinoff. La coureuse de 21 ans affiche désormais cinq titres mondiaux à son palmarès : trois sur piste et deux sur route. Sa coéquipière Kelly Caitlin a complété le podium.

Chloe Dygert-Owen

En tête avant la course aux points, quatrième et dernière épreuve de l’Omnium Hommes, l’Espagnol Albert Torres a été mis à mal par les attaques répétées du Néo-Zélandais Aaron Gates, qui a pris deux tours d’avance sur le peloton. Le Français Benjamin Thomas a cependant sauté dans sa roue et s’est avéré plus rapide lors des sprints intermédiaires. Les deux hommes étaient à égalité, avec 145 points, avant le dernier sprint, que Thomas a terminé un rang devant Gates pour s’offrir le titre mondial.

Benjamin Thomas

Enfin, Denis Dmitriev s’est montré le plus fort sur la Vitesse Hommes, dernière épreuve de la journée. Le Russe, qui avait dû se contenter de deux médailles d’argent et deux de bronze les quatre années précédentes, n’a cette fois pas laissé une seule manche à ses adversaires. Impressionnant de puissance, il a ainsi endossé son premier maillot arc-en-ciel à l’issue d’une finale maîtrisée face au jeune Néerlandais Harrie Lavreysen. Le Néo-Zélandais Ethan Mitchell s’est hissé sur la troisième marche du podium.

Tous les résultats.

Partenaires Officiels UCI

Top