Skip over navigation
Route
newsTag:
newsid: 183837
Route

Thor Hushovd : « Un très grand moment pour le cyclisme norvégien »

Thor Hushovd
Thor Hushovd

Lorsque les Championnats du Monde Route UCI 2017 débuteront dimanche à Bergen, en Norvège, Thor Hushovd officiera comme ambassadeur de son sport. Hushovd est le cycliste sur route norvégien possédant le plus gros palmarès. Il a notamment été sacré Champion du Monde UCI de la course en ligne chez les Elites en 2010, de même que du contre-la-montre chez les Moins de 23 ans en 1998. Il a par ailleurs remporté 10 victoires d’étapes et deux maillots verts sur le Tour de France.

Les Mondiaux UCI sont de retour en Norvège pour la première fois depuis 1993, lorsqu’ils avaient été organisés à Oslo, et Hushovd est convaincu que le public se déplacera en masse.

« C’est un très grand moment pour le cyclisme norvégien. Depuis 1993, il s’est passé beaucoup de choses pour le cyclisme en Norvège. C’est devenu un sport beaucoup plus important, il se développe, et il y a davantage de personnes qui possèdent une licence (pour pratiquer la compétition). Les gens ne connaissaient que les Championnats du Monde et les Jeux Olympiques. Maintenant, cela fait partie de l’été pour les Norvégiens, avec le Tour de France et d’autres épreuves. Aujourd’hui, les Norvégiens en savent bien plus sur le cyclisme et ses courses. Alors lorsque les Championnats du Monde UCI seront de retour en Norvège cette année, ce sera différent et cela représentera un grand moment pour le public et le cyclisme norvégiens.

Thor Hushovd : « Un très grand moment pour le cyclisme norvégien »

« Je pense que notre atout est l’implication de la Norvège dans le sport et le plein air. Nous aimons faire du sport à l’extérieur, et nous sommes fiers de nos athlètes et de leurs performances, alors je pense que notre public va vraiment se manifester et mettre une bonne ambiance. En plus, ça se passera au milieu de la ville, alors ce sera une grande fête avec beaucoup de monde dans les rues. »

Hushovd relève aussi le caractère unique des parcours élaborés par les organisateurs, en particulier celui du contre-la-montre Hommes Elite, qui se terminera au sommet du Mont Fløyen, et celui du départ de la course en ligne masculine, située en dehors de la ville.

« Je pense que ce sera la première fois de l’histoire qu’on verra un contre-la-montre de ce style. J’ai vu la plus grande partie du parcours et ce ne sera pas facile, même avant la dernière montée. J’ai effectué l’ascension une fois à vélo. La première partie est très technique : on roule sur une route pavée avec des virages en épingle à cheveux serrés, et ensuite c’est raide jusqu’en haut. La dernière section est même très raide : 10 à 12 %. Je suis absolument certain que le top 5 ne sera pas le même que sur un contre-la-montre de type traditionnel, et que nous verrons beaucoup de changements. C’est une excellente nouvelle que (le vainqueur du Tour de France Chris) Froome le dispute. S’il désire gagner (et devenir Champion du Monde), cette année sera la bonne pour lui.

« La course en ligne s’élancera de Rong. C’est un ensemble d’îles en dehors de Bergen, et l’endroit est très beau. J’espère que les coureurs bénéficieront d’un temps ensoleillé, parce que le parcours passe d’une île à l’autre, ces dernières étant reliées entre elles par des ponts qui enjambent l’océan. Je sais que les personnes qui habitent là se réjouissent beaucoup que les Mondiaux partent de là, et elles font beaucoup pour montrer que les Mondiaux sont les bienvenus en Norvège. »

Thor Hushovd

Hushovd s’attend à ce que les athlètes norvégiens aient à cœur de réaliser de bonnes performances à domicile : « Je sais qu’ils seront fiers de représenter la Norvège. Représenter son pays à la maison, c’est le rêve de tout coureur. Cette année, nous avons une très bonne équipe masculine Juniors et une très bonne équipe Moins de 23 ans. Nous avons une chance de remporter la course en ligne des Hommes Elite avec Edvald Boasson Hagen ou Alexander Kristoff, et nous disposons aussi d’une équipe féminine très performante, alors je suis sûr que nous nous mêlerons souvent à la lutte pour une place sur le podium. C’est très agréable pour le public de pouvoir espérer que ses athlètes obtiendront une médaille.»

Partenaires Officiels UCI

Top