Skip over navigation
Route
newsTag:
newsid: 183996
Route

Les Femmes Elite néerlandaises empochent leur deuxième médaille d'or, le Danemark triomphe à nouveau chez les Juniors Hommes

Chantal Blaak
Chantal Blaak

Les Femmes Elite néerlandaises empochent leur deuxième médaille d'or, le Danemark triomphe à nouveau chez les Juniors Hommes

Pour la première fois depuis... les Pays-Bas en 2013 avec Marianne Vos et Ellen van Dijk, la même nation s'est adjugé les deux titres Femmes Elite lors d'une même édition des Championnats du Monde Route UCI. L'issue de la course a commencé à se dessiner lorsque Blaak s'est détachée d'un groupe de sept coureuses à sept kilomètres de l'arrivée, laissant ses compatriotes van Vleuten et Anna van der Breggen calmer les ardeurs des candidates à une contre-attaque.

L'Australienne Katrin Garfoot a eu le mérite de rester aux commandes du groupe des poursuivantes pour décrocher la médaille d'argent après 152,8 kilomètres de course. Quelques jours auparavant, la jeune femme avait gagné la médaille de bronze du contre-la-montre Femmes Elite. Elle devance la Danoise Amalie Dideriksen, championne du monde sur route 2016, de retour sur le podium pour recevoir la médaille de bronze.

Malgré une chute dans la première partie d'une course longtemps cadenassée, Blaak a initié l'échappée qui allait s'avérer décisive à 23 kilomètres de l'arrivée, aux côtés de la Française Audrey Cordon Ragot et de la Britannique Hannah Barnes. 

Un contre rondement mené par Katarzyna Niewadoma sur la dernière ascension de Salmon Hill a permis à la coureuse polonaise de se rapprocher, emmenant dans son sillage van Vleuten, Garfoot et van der Breggen. Avec trois représentantes parmi les sept échappées, les Pays-Bas se savaient en position de force. Toutefois, ce n'est qu'avec l'ultime accélération de Blaak que le pays, donné largement favori au départ, s'est définitivement rassuré.

« Nous n'avons pas eu l'occasion de discuter avant mon attaque, mais nous savions ce que nous avions à faire, explique Blaak. Nous étions trois dans un groupe de sept. C'était donc à nous de prendre l'initiative sans attendre le sprint. Annemiek a été la première à tenter sa chance. Tout le monde a réagi et je me suis dit : "C'est le moment." »

« Je ne sais pas trop ce qui s'est passé… soit elles n'ont pas suivi, soit elles ont attendu trop longtemps. Nous avons réalisé un bon travail d'équipe mais la pression était forte car une fois lancée, il faut absolument gagner. »

« J'étais déjà très heureuse d'avoir pu porter le maillot de championne nationale cette année. Aujourd'hui, j'ai le maillot arc-en-ciel. C'est un rêve qui se réalise. »

Podium Elite Féminin

Dans la matinée, le Danemark a conservé le titre Juniors Hommmes des Championnats du Monde Route UCI grâce à Julius Johansen, un an après le sacre de son compatriote Jakob Egholm... lequel devait déjà beaucoup à Johansen.

Lors de l'édition 2016 des Championnats du Monde Route UCI au Qatar, les deux hommes avaient mené une attaque commune, Johansen permettant à son coéquipier de creuser l'écart. Egholm s'était finalement imposé. Onze mois plus tard, Johansen a offert un second titre au Danemark en passant la ligne d'arrivée avec près d'une minute d'avance sur l'Italien Luca Rastelli. Un autre Italien, Michele Gazzoli, repart avec la médaille de bronze.

Johansen était l'un des 190 coureurs présents sur la ligne de départ pour affronter les 133,8 kilomètre de course. Après avoir rejoint un groupe d'échappés à deux tours de la fin, il s'est porté seul en tête lors de l'ultime circuit pour se forger une petite avance. Toutefois, les qualités qui l'avaient propulsé à la sixième place du contre-la-montre Juniors Hommes en début de semaine n'ont pas tardé à faire la différence. Son avantage n'a cessé de s'accroître, jusqu'à atteindre une minute.

« J'ai tendance à partir trop tôt dans les échappées. Aujourd'hui, j'avais donc décidé d'attendre le plus longtemps possible, en espérant que les premières offensives seraient rattrapées par le peloton », raconte le jeune homme de 18 ans.

« Ensuite, j'ai pu faire la différence dans le dernier tour. C'était extraordinaire. J'ai suivi ma stratégie et tout s'est déroulé comme prévu. »

Johansen souhaite maintenant se consacrer au cyclisme sur piste jusqu'aux Jeux Olympiques de 2020. Après quoi, il sera temps pour lui de reprendre la route. À en juger par la performance de ce samedi, son retour ne devrait pas lui poser beaucoup de problèmes.

Podium Junior Masculin

Les Championnats du Monde Route UCI 2017 s'achèveront dimanche avec la course Élite Hommes.

Tous les résultats.

Partenaires Officiels UCI

Top