Skip over navigation
Route
newsTag:
newsid: 186397
Route

La Chronique de l'UCI WorldTour

Critérium du Dauphiné
Critérium du Dauphiné

– Que s'est-il passé ? –

En gagnant le Critérium du Dauphiné malgré une grosse chute lors du prologue, Geraint Thomas (Team Sky) a remporté dimanche la plus grande victoire d’une carrière déjà remarquable. Agé de 32 ans, Thomas a pris la tête de l’épreuve lors de la cinquième étape, après que sa formation eût dominé le contre-la-montre par équipe du milieu de la semaine et que ses coéquipiers Michal Kwiatkowski et Gianni Moscon eussent temporairement occupé la tête du classement général. Le coureur gallois a résisté aux nombreuses attaques du Français Romain Bardet (AG2R La Mondiale) dans les deux dernières étapes alpines, pour finalement terminer la course avec une avance d’une minute sur Adam Yates (Mitchelton-Scott).

« C’est une très belle victoire, (mais) je n’ai pas encore vraiment réalisé, parce que je n’ai jamais réellement pensé que j’allais gagner. J’avais toujours l’esprit focalisé sur l’étape du lendemain ou la prochaine montée », a expliqué Thomas, dont le prochain grand défi sera le Tour de France. Après les nombreuses victoires de Bradley Wiggins et Chris Froome, celle de Thomas est la sixième en huit ans dans le Critérium du Dauphiné pour le Team Sky.

Le Champion du Monde UCI en titre Peter Sagan (BORA-hansgrohe) a repris le chemin de la victoire – après la Classique Paris-Roubaix au début du mois d’avril – au Tour de Suisse, dont il a gagné au sprint la deuxième étape. Sagan a désormais remporté la bagatelle de 16 étapes dans le Tour de Suisse, et il pourrait bien enrichir encore sa collection de trophées dans la semaine. Après deux étapes, le Suisse Stefan Kung, dont l’équipe, BMC Racing Team, a enlevé le contre-la-montre par équipes d’ouverture, reste en tête du classement. Le Tour de Suisse se conclura le 17 juin.

Grâce à sa victoire d’étape au Critérium du Dauphiné, Julian Alaphilippe (Quick- Step Floors), déjà vainqueur de la Flèche Wallonne et de deux étapes de l’Itzulia Basque Country, occupe dorénavant la 5e place du classement de l’UCI WorldTour avec 1'303 points. Peter Sagan (BORA-hansgrohe) mène toujours le bal avec ses 1'914 points. Il devance Alejandro Valverde (Movistar Team), Simon Yates (Mitchelton-Scott) et Elia Viviani (Quick-Step Floors).

– La suite ? –

Tour de Suisse > samedi 9 juin – dimanche 17 juin

– Photo de la semaine –

Quand tu as la route pour toi tout seul...

– Gros plan sur Nils Politt –

Nils Politt

Depuis qu’il a disputé le Tour des Flandres et Paris-Roubaix comme néo-pro en 2016, l’Allemand Nils Politt a montré de belles dispositions pour les Classiques pavées.
Sa cinquième place au Samyn en 2016 avait constitué la première apparition de Politt à ce niveau sur une course d’un jour et avait convaincu son équipe, Katusha, de donner au coureur de Cologne un rôle d’équipier au service de son leader d’alors Alexander Kristoff sur les Monuments cette année-là. Mais à ce jour, le temps fort de la carrière de Politt, qui n’est âgé que de 24 ans, reste sûrement sa très impressionnante 7e place à Paris-Roubaix au mois d’avril. Politt est également performant en contre-la-montre, comme le démontrent les médailles de bronze récoltées dans ses Championnats Nationaux de la spécialité, aussi bien en 2016 qu’en 2017. Autre preuve de sa polyvalence et de son potentiel : il a disputé et terminé son tout premier Tour de France l’an passé.

Retrouvez Nils sur Instagram.

Partenaires Officiels UCI

Top