Skip over navigation
Communiqués de presse
newsTag:
newsid: 167888

UCI WorldTour 2015 : Décisions de la Commission des Licences

L’Union Cycliste Internationale (UCI) annonce aujourd’hui que la Commission des Licences (1) a rendu ses décisions concernant les équipes Astana Pro Team, Team Europcar et Yellow Fluo.

Concernant Astana Pro Team, l’UCI avait saisi en octobre dernier la Commission des Licences afin qu’elle procède à un examen approfondi de la gouvernance et de la politique antidopage d’Astana Pro Team. Cette requête faisait suite aux contrôles positifs de deux de ses coureurs, Maxim et Valentin Ingliskiy (EPO), et d’Ilya Davidenok (stéroïdes anabolisants), stagiaire au sein de l’UCI Astana ProTeam depuis le 1er août de cette année.

Conformément au Règlement de l’UCI, l’équipe a comparu devant la Commission des Licences le 6 novembre dernier à Genève. Après examen approfondi de la situation, la Commission des Licences est parvenue aux conclusions suivantes :

  • « L’organisation de la lutte antidopage et l’encadrement des coureurs mis en place jusqu’ici par l’équipe ont été pris en défaut » ;
  • « (L’équipe) a amorcé une réorganisation de l’encadrement des coureurs afin de renforcer la lutte antidopage en son sein par une prévention et une répression plus efficaces » ;
  • « Au vu des nombreux cas lourds et répétés de dopage survenus dans l’équipe, il est donc indispensable de vérifier sur le terrain la manière dont sont mise en œuvre les dites mesures. »

A la lumière de ces conclusions, la Commission des Licences a décidé de subordonner l’enregistrement de l’équipe pour la saison 2015 aux conditions suivantes :

  • Astana Pro Team se soumettra à un audit réalisé par l’Institut des Sciences du Sport de l'Université de Lausanne (ISSUL) (2), organisme indépendant reconnu pour son expertise dans ce domaine. L’ISSUL étudiera les circonstances des cas de dopage en question afin d’estimer si et dans quelle mesure l’équipe et/ou l’encadrement ont une responsabilité dans les événements récents. L’ISSUL évaluera également l’organisation interne à l’équipe, sa culture et son mode de gouvernance afin de s’assurer que les conditions sont réunies pour respecter les critères éthiques les plus élevés.
  • Astana Pro Team adhèrera dès 2015 au cahier des charges des équipes (3) qui sera obligatoire pour toutes les UCI World Teams à partir de 2017, dans le cadre de la réforme du cyclisme professionnel sur route masculin. Astana Pro Team rejoindra un groupe de huit équipes qui se sont portées volontaires pour sa mise en application.

La Commission des Licences met cependant en garde : « En cas de conclusions défavorables de l’audit ou d’exécution défectueuse du cahier des charges, ou encore si l’équipe devait connaître un nouveau cas de dopage durant la saison 2015, il appartiendra à l’UCI de saisir la Commission des Licences pour qu’elle statue sur un éventuel retrait de la licence. »

La Commission des Licences a également précisé au regard des récentes allégations en lien avec l’enquête menée par le Parquet de Padoue et dont le rapport est attendu par l’UCI : « En l’état, les éléments de cette procédure ne sont pas connus de l’UCI ni de la Commission et aucune conséquence ne peut en être tirée dans le présent cas. Il appartiendrait à l’UCI de saisir la Commission si devaient être établis des éléments mettant en cause l’équipe. »

En conséquence, la survenance de l’un des motifs précités, entre autres, entraînerait le renvoi devant la Commission des Licences, qui pourrait, si nécessaire, envisager le retrait de la licence.

Concernant Europcar, la Commission des Licences a décidé de rejeter la demande d’enregistrement de l’équipe pour la saison 2015. La Commission des Licences a estimé que l’équipe ne satisfaisait pas au critère financier. L’UCI pourra évaluer la possibilité d’enregistrer la formation en tant qu’Equipe Continentale Professionnelle UCI. Conformément au Règlement de l’UCI, le refus de l’enregistrement entraîne le retrait de la Licence UCI WorldTour.

Concernant Yellow Fluo, la Commission des Licences a décidé de subordonner l’enregistrement de l’équipe en tant qu’Equipe Continentale Professionnelle UCI pour la saison 2015 à la condition que l’équipe se soumette aux contrôles renforcés de la Cycling Anti-Doping Foundation et que l’UCI vérifie la mise en œuvre par l’équipe des mesures de lutte antidopage annoncées.

Concernant Cult Energy, la Commission des Licences a accordé à l’équipe jusqu’au au 15 décembre pour soumettre un nouveau dossier d’enregistrement.

Réagissant à cette annonce, le Président de l’UCI Brian Cookson a déclaré : « Je souhaite remercier la Commission des Licences, qui a conduit son travail professionnellement, en profondeur et en parfaite indépendance vis à vis de l’UCI.

« Le cas de l’équipe Astana Pro Team demeure très sérieux pour notre sport si l’on considère le nombre de cas de dopage. Nous suivrons la situation de près et attendons les conclusions de l’audit. En parallèle, l’équipe devra satisfaire aux deux conditions imposées par la Commission des Licences. Ce résultat équivaut à considérer Astana Pro Team sous surveillance.

« S’agissant d’Europcar, il est bien évidemment regrettable que l’équipe n’ait pas pu trouver les garanties financières nécessaires pour rester dans l’UCI WorldTour, mais j’espère sincèrement qu’elle pourra continuer en tant qu’Equipe Continentale Professionnelle.

« Pour ce qui est de Yellow Fluo, il est vital que l’équipe satisfasse aux conditions exigées. Enfin pour Cult Energy, j’espère que l’équipe parviendra à tenir le délai pour présenter un nouveau dossier, comme demandé par la Commission. »

(1) La Commission des Licences est l’organe possédant la compétence de délivrer, d’examiner, de retirer et d’imposer des conditions en lien avec les licences UCI WorldTour, et de s’assurer que les détenteurs de licence en respectent les clauses en permanence. La Commission des Licences est constituée de quatre professionnels qui travaillent indépendamment de l’UCI, et dont le Président est M. Pierre Zappelli, un ancien juge du Tribunal Fédéral suisse.

2) L'Institut des Sciences du Sport de l'Université de Lausanne (ISSUL), rattaché à la Faculté des Sciences Sociales et Politiques, est un pôle d'excellence en ce qui concerne la formation et la recherche. L'ISSUL produit de nombreux travaux, publiés dans des revues et auprès d'éditeurs de référence, portant sur différents aspects de la pratique sportive (sociologie, physiologie, biomécanique, etc.). L’Institut est fréquemment mandaté par des organisations nationales et internationales.

(3) Le cahier de charges des équipes professionnelles comprend dix règles relatives à l’organisation des équipes, le mode de préparation ainsi que la charge de travail des coureurs. Le respect du cahier des charges par les équipes professionnelles deviendra obligatoire pour la saison 2017, après une phase d’expérimentation sur les saisons 2015-2016. Le contrôle de ce respect sera assuré par un auditeur et dans cette phase expérimentale, par l’ISSUL. L’ISSUL délivrera un label qui sera utilisé par l’UCI dans le cadre de l’enregistrement des équipes en 2017.

Partenaires officiels UCI

Top