Skip over navigation
Communiqués de presse
newsTag:
newsid: 185935

Déclaration de l’UCI au sujet de Rémy Di Gregorio

L’Union Cycliste Internationale (UCI) annonce qu’elle a notifié le coureur français Rémy Di Gregorio d’un Résultat d’Analyse Anormal (RAA) pour présence de darbépoétine (dEPO)* dans un échantillon collecté le 8 mars 2018 durant Paris-Nice.

Ce contrôle antidopage a été planifié et diligenté par la Fondation Antidopage du Cyclisme (CADF), l’entité indépendante mandatée par l’UCI chargée de définir et mettre en œuvre la stratégie antidopage dans le cyclisme, en collaboration avec l’Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD) et l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAESP).

Le coureur a le droit de demander l’analyse de l’échantillon B et d’y assister.

Conformément au Règlement Antidopage de l’UCI, le coureur a été suspendu provisoirement, et ce jusqu’à la résolution de l’affaire.

L’UCI ne fera pas d’autres commentaires à ce stade de la procédure.

* La dEPO est catégorisée comme « Hormones peptidiques, facteurs de croissance, substances apparentées et mimétiques » en vertu de la Liste des Interdictions de l’Agence Mondiale Antidopage.

 

Partenaire UCI World Cycling

Partenaires Officiels UCI

Fournisseurs Officiels UCI

Top