Skip over navigation
Communiqués de presse
newsTag:
newsid: 182974

Déclaration de l'UCI au sujet de Jure Kocjan

L’Union Cycliste Internationale (UCI) annonce que le Tribunal Antidopage a rendu sa décision dans l’affaire concernant Jure Kocjan.

Le cas faisait suite à la réanalyse(*) d’un échantillon fourni par Jure Kocjan dans le cadre d’un contrôle hors compétition le 8 mars 2012, qui avait révélé la présence d’érythropoïétine (EPO).

Le Tribunal antidopage a reconnu le coureur coupable pour une infraction de présence de substance interdite (EPO) ainsi que de falsification ou tentative de falsification lors de la procédure de gestion des résultats. Une suspension de 4 ans a par conséquent été prononcée à son encontre.

Conformément au Règlement de procédure du Tribunal Antidopage, la décision motivée sera publiée prochainement sur le site internet de l’UCI.

(*) Conformément au Code Mondial Antidopage et au Règlement antidopage de l’UCI, l’UCI a mis en place une stratégie de stockage et de réanalyse des échantillons. Cette stratégie mise en œuvre par la Fondation Antidopage du Cyclisme (CADF) stipule que les échantillons des leaders des Grands Tours, des Championnats du Monde UCI et des classements UCI de toutes les disciplines cyclistes seront conservés en vue d’une possible réanalyse. Sur la base d’une évaluation des risques faite par la CADF, des recommandations des laboratoires, des données du passeport biologique de l’athlète, des nouvelles méthodes de détection et des nouveaux développements scientifiques, d’autres échantillons seront conservés en vue d’une possible réanalyse. Les échantillons sélectionnés dans le cadre de cette stratégie pourront être conservés jusqu’à 10 ans.


Partenaire UCI World Cycling

Partenaires Officiels UCI

Fournisseurs Officiels UCI

Top