Skip over navigation
Communiqués de presse
newsTag:
newsid: 182967

Le Comité Directeur de l’UCI approuve le Rapport Annuel UCI 2016

Le Comité Directeur de l’Union Cycliste Internationale (UCI) s’est rassemblé aujourd’hui à Copenhague (Danemark) pour sa deuxième réunion de l’année 2017.

Ses membres ont approuvé le Rapport Annuel UCI 2016, qui met en exergue les progrès importants réalisés par l’organisation au cours des 12 derniers mois. Conformément à l’engagement de l’UCI d’être un leader en termes de transparence, ce rapport fournit une analyse complète des opérations et résultats de la Fédération durant l’année. En plus des revenus liés à Rio 2016, l’UCI a réalisé une excellente année sur le plan de ses activités commerciales, ce qui la place dans la meilleure position financière qu’elle ait connu dans son histoire. Dans la perspective de 2017 et des années suivantes, la qualité des partenariats conclus par l’UCI est de bon augure pour que cette situation perdure.

Grâce à cette situation financière très favorable, le Comité Directeur de l’UCI a décidé de mettre en œuvre un programme d’aide au développement afin de soutenir les Fédérations Nationales les moins fortunées. Les objectifs de ce fonds sont de promouvoir le cyclisme féminin et d’aider les nations qui ne pourraient sans cela se déplacer sur les Championnats du Monde UCI.

L’année 2016 a été marquée sur le plan sportif par une superbe édition des Jeux Olympiques et Paralympiques, à Rio de Janeiro. Avec un nombre record de nations participantes (79) et médaillées (21), près de 100 % de billets vendus pour l’ensemble des journées de compétition, d’excellentes audiences TV et un énorme coup d’accélérateur pour les réseaux sociaux de l’UCI (10 fois notre croissance normale), les Jeux Olympiques de Rio 2016 ont constitué un succès considérable pour le cyclisme. Les Jeux Paralympiques ont eux aussi connu un grand succès, avec plus de 85 % de billets vendus et une hausse de 10 % de notre nombre d’abonnés Twitter en seulement 10 jours.

Et alors qu’il a récemment été confirmé que quatre nouvelles médailles d’or olympiques seront attribuées en cyclisme dès Tokyo 2020 – avec l’introduction au programme de la Madison et du BMX Freestyle –, le cyclisme est désormais la troisième discipline la plus importante des Jeux Olympiques, à la fois en termes de médailles (22) et de quota d’athlètes (528).

Parmi les autres temps-forts de l’année 2016 :
• Le franc succès des Championnats du Monde Piste UCI de Londres, disputés chaque jour à guichets fermés, pour un record de 52’000 spectateurs, ainsi qu’une audience TV conséquente, dont 5,3 millions de téléspectateurs au total sur la seule BBC ;
• L’arrivée, comme sponsor titre de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI, de Telenet, qui a joué un rôle majeur dans le développement du circuit en offrant une production TV de grande qualité sur l’ensemble des épreuves ;
• Les premiers Championnats du Monde Route UCI organisés au Moyen-Orient, à Doha (Qatar), et un podium historique sur la course en ligne Elite Hommes, avec, pour la première fois, trois anciens Champions du Monde Route UCI (Sagan 2015, Cavendish 2011, Boonen 2005) ;
• Près de 300 coureurs, entraîneurs, mécaniciens et directeurs sportifs, de cinq continents, passés entre les murs du Centre Mondial du Cyclisme (CMC) UCI pour des formations ou camps d’entraînement. Le CMC UCI a également organisé ses deux premiers stages exclusivement réservés aux femmes, ainsi que deux stages de paracyclisme. Le CMC UCI, en collaboration avec plusieurs Fédérations Nationales et ses différents centres satellites, a formé à travers le monde quelque 199 athlètes et 426 entraîneurs.

Brian Cookson, Président de l’UCI, a déclaré : « L’UCI et le cyclisme ont connu en 2016 une année exceptionnelle. Nous nous trouvons désormais dans une situation financière très solide, avec des réserves comptables records ; nous avons davantage ancré notre place au sein des Jeux Olympiques, avec quatre épreuves supplémentaires au programme de Tokyo 2020, alors que nos événements majeurs continuent de générer de larges audiences TV et en ligne, ainsi qu’une activité importante sur les réseaux sociaux. Sur le plan du développement, notre soutien à un nombre croissant de coureurs, d’entraîneurs, de mécaniciens et de directeurs sportifs a permis à près de 1’000 stagiaires de bénéficier d’une formation du CMC UCI en 2016, que ce soit à Aigle ou ailleurs dans le monde. Et je suis ravi que nous soyons en mesure de soutenir encore davantage nos Fédérations Nationales émergentes souhaitant participer à nos différents Championnats du Monde. Toutes ces avancées sont extrêmement prometteuses alors que nous nous tournons vers l’avenir et continuons à bénéficier d’une confiance et d’un intérêt renouvelés dans le cyclisme. »

Cette deuxième réunion 2017 du Comité Directeur de l’UCI s’est tenue dans la capitale danoise de Copenhague, hôte à la fois des Championnats du Monde Route et BMX UCI en 2011, et toute première ville à s’être vue décerner le label UCI Bike City. Copenhague est une ville qui démontre son implication en faveur du sport cycliste tout en étant l’un des leaders mondiaux lorsqu’il s’agit d’inciter la population à faire du vélo. Chaque jour à Copenhague, 62 % des pendulaires effectuent leurs trajets à vélo. Et au Danemark, de manière générale, 16 % des déplacements se font à bicyclette.

Les membres du Comité Directeur de l’UCI ont profité de leur visite pour rencontrer des représentants de la Ville de Copenhague, dont Pia Allerslev, adjointe au maire en charge des enfants et de la jeunesse, et membre de la Commission Advocacy de l’UCI, et Morten Kabell, adjoint aux affaires techniques et environnementales.


Partenaire UCI World Cycling

Partenaires Officiels UCI

Fournisseurs Officiels UCI

Top