Skip over navigation
Communiqués de presse
newsTag:
newsid: 176892

Le Comité Directeur dote l’UCI d’un Code d’éthique renforcé et approuve la limitation de la durée du mandat de Président de l’UCI

Lors de sa deuxième réunion de l’année, qui s’est déroulée à Lausanne, en Suisse, les 2 et 3 juin, le Comité Directeur de l’Union Cycliste Internationale (UCI) a adopté un nouveau Code d’éthique renforcé, de portée élargie.

Un nombre d’individus beaucoup plus grand sera soumis au Code renforcé, notamment tous les collaborateurs de l’UCI, les consultants et les organisateurs d’événement. Les règles de conduite générales prescrites par le nouveau Code sont totalement conformes aux meilleures pratiques et en ligne avec le Code d’éthique du Comité International Olympique (CIO). Elles couvrent des questions essentielles comme l’intégrité, la neutralité, la non-discrimination et les conflits d’intérêts.

De plus, ce document révisé élargit significativement le champ des compétences de la Commission d’éthique de l’UCI, qui est la garante du respect et de la mise en œuvre du Code. Chose cruciale, la Commission d’éthique de l’UCI sera de plus en plus composée de professionnels expérimentés indépendants du sport cycliste.

Le nouveau Code d’éthique de l’UCI sera prochainement publié sur le site internet de l’UCI.

Le Président de l’UCI Brian Cookson a déclaré : « L’adoption du nouveau Code d’éthique renforcé représente une étape très importante pour garantir une bonne gouvernance correspondant aux standards les plus rigoureux, au sein de l’UCI. »

Le Comité Directeur de l’UCI a également approuvé la version finale de Statuts révisés et modernisés en profondeur, qui seront présentés au Congrès de l’UCI en octobre pour approbation. Ces Statuts révisés incluent pour la première fois une limitation de la durée du mandat de Président de l’UCI.

Le Comité Directeur de l’UCI a par ailleurs convenu d’instaurer dès 2016 la parité des prize money attribués dans les catégories Hommes Elite et Femmes Elite lors des Championnats du Monde Route UCI du contre-la-montre par équipes. Avec cette décision, qui s’inscrit dans la volonté du Président de l’UCI Brian Cookson de développer le cyclisme féminin, Hommes et Femmes, quelle que soient leur discipline, leur catégorie et leur spécialité, bénéficient dorénavant de prize money identiques lors de tous les Championnats du Monde UCI. Une décision similaire a été prise pour les événements BMX de classe 1.

S’agissant des prize money, il a été décidé que le coureur réalisant le tour le plus rapide de chaque course de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI Telenet 2016-2017 sera récompensé par un prize money, identique pour les Hommes et les Femmes.

Concernant la fraude technologique, les membres du Comité Directeur de l’UCI ont été informés des quelques milliers de contrôles effectués depuis le mois de janvier 2016. Quelque 2'000 d’entre eux ont été réalisés sur le premier Grand Tour de l’année, le Giro d’Italia (chaque coureur a vu ses vélos contrôlés à quatre reprises en moyenne pendant les trois semaines de cette épreuve). Les contrôles ont été réalisés à l’aide de la méthode de scannage par résistance magnétique de l’UCI grâce à laquelle elle a détecté un cas de fraude technologique lors des Championnats du Monde Cyclo-cross UCI 2016.

Dans le domaine du matériel, le Comité Directeur de l’UCI a approuvé une clarification de son règlement visant à préciser que l’usage des freins à disque – déjà largement répandu – est autorisé dans les épreuves de mountain bike, de trial et de masse (sur route). Ces règles clarifiées entrent en vigueur avec effet immédiat. Leur usage dans les événements des calendriers international et nationaux route demeure en revanche suspendu, à la demande de l’Association des Groupes Cyclistes Professionnels (AIGCP), soutenue par les Cyclistes Professionnels Associés (CPA).

Le Comité Directeur a aussi réexaminé son plan d’action pour la sécurité des coureurs, qui inclut les règles régissant le comportement des pilotes de motocycle et des conducteurs de voiture récemment introduites.

Les Championnats du Monde UCI suivants ont été attribués lors de la réunion :

• les Championnats du Monde Cyclisme en salle UCI 2017 à Dornbirn (Autriche),
• les Championnats du Monde Mountain Bike Masters UCI 2017 et 2018 à Vallnord (Andorre),
• les Championnats du Monde Piste Juniors UCI 2017 à Shenyang (Chine).

Enfin, le Comité Directeur de l’UCI a aussi approuvé le Rapport et les Comptes Annuels 2015, préparés pour la première fois en conformité avec les Swiss GAAP RPC, et qui présentent des informations détaillées sur la performance financière de la Fédération. L’UCI est la première Fédération Internationale à adopter, dans leur ensemble, les nouvelles Recommandations suisses Relatives à la Présentation des Comptes, ainsi que le Swiss GAAP RPC 21 concernant spécifiquement les organisations à but non-lucratif. Le Rapport Annuel UCI 2015 sera disponible sur le site internet de l’UCI dès le lundi 6 juin 2016.

La prochaine réunion du Comité Directeur de l’UCI aura lieu à Doha, au Qatar, les 12 et 13 octobre, dans le cadre des Championnats du Monde Route UCI 2016.

Partenaire UCI World Cycling

Partenaires Officiels UCI

Fournisseurs Officiels UCI

Top