Skip over navigation
Paracyclisme
newsTag:
newsid: 181954
Paracyclisme

Suspense au rendez-vous à L.A.

L
L'équipe Irlandaise

Il fallait faire durer le plaisir. C’est ce qu’ont fait les tandems britanniques lors de la finale masculine de vitesse, dimanche, dernière journée des Championnats du Monde Paracyclisme Piste UCI qui se sont tenus à Los Angeles.

James Ball et son pilote Matthew Rottherham ont livré un beau duel à leurs compatriotes Neil Fachie, médaillé d’or de l’épreuve lors de l’édition 2016 des Mondiaux UCI, et son guide Craig Maclean.

Vainqueurs de la première manche en finale, Fachie et Maclean ont vu que Ball et Rottherham n’avaient pas dit leur dernier mot en remportant la deuxième course.

« Affronter nos coéquipiers en finale ajoute beaucoup plus de pression ! » s’est exclamé Ball.

La belle s’annonçait donc des plus excitantes, et les deux tandems n’ont pas déçu. S’observant à chaque coup de pédales, les paires britanniques pouvaient toutes deux revendiquer la médaille d’or, mais en amorçant leur sprint dans l’avant-dernier tour, Ball et Rottherham ont surpris leurs compatriotes qui ont réagi trop tard. La stratégie a fonctionné puisque le duo a tenu le coup jusqu’à la ligne d’arrivée pour décrocher la victoire.

« Nous nous étions dit avant la course que nous pourrions partir à deux tours de la fin. Nous avons commencé à accélérer et nous avons profité de cet avantage pour mettre la main sur la victoire. »

L'équipe Britannique

Les Malaisiens Muhammad Afiq Afify et Muhammad Rasol Kahirul Adha ont décroché le bronze.

La finale féminine a aussi opposé deux équipes britanniques. Déjà médaillées d’or de la poursuite et du contre-la-montre, Sophie Thornhill et sa pilote Corrine Hall ont couronné une fin de semaine parfaite en l’emportant sur Alison Patrick et Helen Scott.

Après avoir enlevé la première manche, Thornhill et Hall ont tout simplement été trop fortes pour leurs adversaires lors de la deuxième course. « Cela ne fait que sept semaines que nous roulons ensemble, mais j’ai une pilote incroyable, a mentionné Thornhill. C’est bien pour moi d’avoir une pilote aussi forte devant moi. »

Même si elles forment un nouveau duo, la chimie opère entre les deux partenaires. « Sophie est vraiment très bonne. Elle réagit beaucoup à toutes mes actions alors nous travaillons très bien ensemble », a renchéri Corrine Hall.

Le duel pour le bronze s’est déroulé en trois temps. Les Australiennes Jessica Gallagher et Stefanie Preiksa ont d’abord remporté le premier duel face aux Britanniques Aileen McGlynn et Louise Haston. C’est finalement la seule course que Gallagher, Championne du Monde UCI en titre, et sa pilote auront gagnée dans cette petite finale : McGlynn et Haston ont remporté les deux courses suivantes, permettant aux Britanniques de réussir leur deuxième triplé des Mondiaux.

Soirée à deux médailles d’or pour Berenyi

Joseph Berenyi a conclu ses Championnats du Monde en ajoutant deux autres médailles à sa récolte dimanche. Vainqueur du Scratch réunissant les classes C1, C2 et C3, il a fait également partie de la formation des États-Unis qui a remporté l’épreuve de vitesse par équipes.

Détenteurs du meilleur chrono en qualifications, les Américains ont poursuivi sur leur lancée en finale alors qu’ils étaient opposés aux Espagnols. Le trio formé par Joseph Berenyi, Jason Kimball et Christopher Murphy n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires pour confirmer sa place sur la plus haute marche du podium.

L'équipe des Etats-Unis

« L’épreuve de vitesse par équipes était ma priorité ce soir. Après cette victoire, je suis tout simplement resté concentré le plus possible pour la course Scratch », a mentionné Berenyi.

Les paris sont restés longtemps ouverts dans le Scratch, et les athlètes ont été regroupés jusqu’à la toute fin. Berenyi a finalement attaqué vers l’extérieur peu avant la dernière courbe, coiffant l’Espagnol Eduardo Santas Asensio et l’Australien David Nicholas à l’arrivée.

« Je voulais faire une course intelligente. J’avais été déçu de ma performance dans cette épreuve l’année dernière. J’ai travaillé fort et cela a payé ce soir », a déclaré Berenyi.

Gildea défend son titre dans le Scratch

Les rebondissements dans le Scratch des C4-C5 ont été nombreux. Alors que Lauro Cesar Chaman était en route pour monter sur la plus haute marche du podium après une course épique, le Brésilien a finalement été relégué au troisième rang, vraisemblablement en raison d’un contact avec un autre paracycliste.

Le Britannique Jonathan Gildea a donc pu défendre avec succès son titre mondial et la médaille d’argent est allée à l’Australien Alistair Donohue.

Les Championnats du Monde Paracyclisme Piste UCI 2017 terminés, les athlètes se donneront maintenant rendez-vous sur la route. La première des trois manches de la Coupe du Monde Paracyclisme Route UCI aura lieu du 11 au 14 mai, en Italie.

Tous les résultats.

 

Top