Skip over navigation
Paracyclisme
newsTag:
newsid: 183653
Paracyclisme

Le rideau tombe sur les Championnats du Monde Paracyclisme Route UCI 2017

Les Championnats du Monde Paracyclisme Route UCI 2017
Les Championnats du Monde Paracyclisme Route UCI 2017

Les coureurs du monde entier ont fait leurs adieux à la ville sud-africaine de Pietermaritzburg après quatre journées de compétition acharnées et riches en émotion.

Cinq Champions du Monde UCI ont été sacrés lors de la dernière matinée de compétition, dimanche, dans les catégories Hommes C1-3 et Femmes C4-5. 

Tous les concurrents ont parcouru 10 tours du circuit de 6,07 km.

Les deux courses ont vu les pelotons perdre progressivement des coureurs au fil des tours. Un groupe de 12 hommes s’est finalement détaché à l’amorce du dernier tour.

Les trois lauréats masculins ont tous disputé le même sprint sur la ligne : le Suédois Henrik Marvig (C3), le Canadien Tristen Chernove (C2) et l’Allemand Pierre Senska (C1).

Tristen Chernove tourne la page de Rio

Tristen Chernove (CAN)

Chernove a ainsi endossé son deuxième maillot arc-en-ciel de la semaine après son succès en contre-la-montre vendredi, mais celui de dimanche lui tenait particulièrement à cœur. « Je n’avais plus disputé de course en ligne à ce niveau depuis les Jeux Paralympiques de Rio 2016, où j’ai chuté en début de course et dû me faire violence pour remonter quasiment de la dernière place à la 15e », explique-t-il. « J’ai simplement cherché aujourd’hui à rester devant et éviter les problèmes. Il était primordial pour moi de faire une course propre. Nous étions encore groupés en attaquant le dernier virage, mais je savais qu’il m’en restait sous la pédale. »

Darren Hicks (AUS) et François Lacroix (FRA) ont respectivement pris les 2e et 3e places, dans le même chrono que le Canadien.

Steffen Warias (GER) et Fabio Anobile ITA) ont décroché l’argent et le bronze dans la catégorie C3, tandis que Ricardo Ten Argiles (ESP) et Michael Teuber (GER) complétaient le podium en C1.

Kerstin Brachtendorf (GER) remporte le sprint

Chez les femmes, la victoire s’est également jouée au sprint dans la catégorie C5, dominée par l’Allemande Kerstin Brachtendorf dans le même temps que Mariela Analia Delgado (Argentina), deuxième, et Crystal Lane-Wright (GBR), troisième.

« J’ai toujours été mauvaise en sprint, ça ne me réussit pas généralement », s’étonnait Brachtendorf une fois la ligne franchie. « J’ai attaqué plusieurs fois à l’arrière du parcours, mais sans parvenir à les décrocher. Je suis donc restée au chaud dans le dernier tour et j’ai tout donné aux 200 m. Je n’arrive toujours pas à croire que j’ai gagné ! »

Shawn Morelli (USA) a eu la partie plus facile dans la catégorie Femmes C4 pour s’adjuger son deuxième titre mondial UCI à Pietermaritzburg. Victorieuse en solitaire, elle a devancé l’Italienne Jenny Narcisi de 3’34’’, l’Australienne Meg Lemon prenant la troisième place.

Lauro Cesar réalise son rêve en solo

Lauro Cesar (BRA)

Le Brésilien Lauro Cesar a créé la sensation dans la course Hommes C5, longue de 85 km (14 tours). Échappé dès les premiers kilomètres avec un autre coureur, il s’est vite retrouvé seul à l’avant. Il a bouclé son « contre-la-montre » individuel de 8 tours avec 2’12’’ d’avance sur l’Autrichien Wolfgang Eibeck et 2’41’’ sur Dorian Foulon (FRA).

« Je ne m’attendais pas à me retrouver si vite à l’avant, je voulais juste tester mes jambes », a déclaré le Brésilien, qui n’avait encore jamais revêtu le maillot arc-en-ciel malgré de nombreux podiums aux Championnats du Monde UCI et une médaille d’argent aux Jeux Paralympiques de Rio. « J’étais très motivé, je m’étais entraîné dur au Brésil. C’est un rêve qui se réalise et je souhaite remercier l’ensemble du staff et de l’équipe du Brésil. Nous sommes comme une famille. »

La course Hommes C4 a donné lieu à une autre arrivée groupée, dont est sorti vainqueur l’Allemand Tobias Vetter devant Kyle Bridgwood (AUS) et Sergei Pudov (RUS).

La Suède a empoché sa deuxième médaille d’or de la matinée grâce à Anna Beck (Femmes C3), la plus véloce d’un groupe de quatre coureuses.  Nouvelle venue sur le circuit, la Suédoise disputait ses premiers Championnats du Monde Parcyclisme Route UCI. « Je n’arrive toujours pas à y croire », a-t-elle confié après avoir enfilé son maillot arc-en-ciel. « Je me suis dit à 200 m de la ligne que j’allais avoir la médaille d’or. »

L’Allemande Denise Schindler et la Japonaise Keiko Noguchi ont terminé derrière elle, dans cet ordre. La victoire est revenue dans la catégorie Femmes C2 à la paracycliste et paraskieuse Allison Jones (USA), qui a devancé la Colombienne Daniela Carolina Munevar Florez et la Néerlandaise Alyda Norbruis.

Les tandems et relais par équipes pour finir

Les tandems femmes

Les tandems sont entrés en scène dans l’après-midi. Après 72,8 km de course, le duo irlandais composé de Katie-George Dunlevy et Eve McCrystal a confirmé sa supériorité du contre-la-montre en s’imposant au sprint devant la Pologne (Iwona Podkoscielna et Aleksandra Teclaw) et la Grèce (Eleni Kalatzi et Argyro Milaki).

Chez les hommes, sur 109,3 km, les Colombiens Nelson Javier Serna Moreno et Marlon Perez Arango ont profité d’une échappée précoce courageuse pour aller chercher leur premier titre mondial UCI. Le peloton a progressivement comblé son retard, mais pas suffisamment pour revenir sur les deux sud-américains .« Nous avons beaucoup parlé, la communication est très importante », a souligné le pilote, Arango. « Nous avons un peu eu peur que le peloton revienne, mais il était essentiel de garder confiance. »

A près de 30 secondes des vainqueurs, les Néerlandais (Tristan Bangma et Patrick Bos) ont dominé le sprint pour la deuxième place devant les Polonais Marcin Polak et Michal Ladosz.

L'équipe de relais italienne: Luca Mazzone-Paolo Cecchetto-Alessandro Zanardi

Comme le veut la tradition, le relais par équipes a conclu ces Championnats du Monde Paracyclisme Route UCI. Les équipes nationales de vélo à bras ont fait le spectacle au cours d’une course très disputée qui, pour la cinquième année consécutive, a été remportée par l’Italie (Alessandro Zanardi, Luca Mazzone et Paolo Cecchetto). Les États-Unis ont pris l’argent et l’Allemagne le bronze.

Après quatre jours de compétition, contre-la-montre et courses en ligne, l’Allemagne a terminé meilleure nation avec 20 médailles (dont 10 en or), suivie de l’Italie (14 médailles dont 7 en or) et des Pays-Bas (15 médailles dont 6 en or).

Tous les résulats

 

Top