Skip over navigation
Paracyclisme
newsTag:
newsid: 183604
Paracyclisme

Championnats du Monde Paracyclisme Route : Les Italiens donnent le ton

Championnats du Monde Paracyclisme Route UCI 2017
Championnats du Monde Paracyclisme Route UCI 2017

Les athlètes de l’Italie se sont démarqués au jour 1 des Championnats du Monde Paracyclisme Route UCI, jeudi, à Pietermaritzburg, en Afrique du Sud, où ils ont remporté quatre médailles d’or aux épreuves de contre-la-montre.

Belle prestation également de l’Allemagne qui termine la journée avec trois titres mondiaux.

L’Italien Alessandro Zanardi (H5) a ajouté un autre maillot arc-en-ciel à son impressionnant palmarès. L’ancien pilote automobile a maintenu une vitesse moyenne de 37 km/h pour devancer le Néerlandais Tim De Vries par seulement 2 secondes. Le Portugais Luis Costa est médaillé de bronze.

Les trois autres victoires italiennes du jour ont été l’œuvre de Luca Mazzone (H2), Francesca Porcellato et Paolo Cecchetto ceux-ci en division H3.

William Groulx (États-Unis) et Sergio Garrote (Espagne) ont respectivement fini deuxième et troisième chez les H2.

Derrière Porcellato, Renata Kaluza (Pologne) et Anna Oroszova (Slovaquie) ont obtenu l’argent et le bronze chez les femmes, alors que Heinz Frei (Suisse) et Charles Moreau (Canada) ont été les autres médaillés masculins H3.

Si l’or a échappé aux Pays-Bas en division masculine H5, Jetze Plat l’a offert à son pays en division H4. Le Néerlandais a survolé l’épreuve pour s’imposer face aux Polonais Rafal Wilk et Krystian Gierda.

« C’est le meilleur contre-la-montre de ma vie! Je reviens d’un stage de préparation de trois semaines et demie en altitude et je savais que ce parcours me convenait », a déclaré Plat, qui remporte son premier titre de champion du monde.

L’âge n’arrête pas Hans-Peter Durst

Championnats du Monde Paracyclisme Route UCI 2017, podium MT2

Même s’il est à l’aube de la soixantaine, Hans-Peter Durst (Allemagne) a démontré qu’il était le plus rapide de la catégorie masculine des T2 où il a devancé l’Américain Ryan Boyle et le Néo-Zélandais Stephen Hills. La victoire n’était toutefois pas assurée pour l’Allemand qui accusait du retard sur Boyle à la mi-parcours. Le vétéran athlète a tout de même pu terminer l’épreuve avec une avance de 16 secondes sur l’Américain.

« Ryan est très fort et c’est presque gênant qu’il ne gagne pas », a commenté celui qui remporte un cinquième titre mondial consécutif au contre-la-montre. « On m’a dit que ces cinq victoires de suite constituent un record, alors celle d’aujourd’hui est très spéciale! »

Andrea Eskau (H5) et Christiane Reppe (H4) ont été les autres médaillées d’or de l’Allemagne. Eskau s’est imposée devant deux Néerlandaises, Laura De Vaan et Jennette Jansen, tandis que Reppe a devancé Sandra Graf (Suisse) et Svetlana Moshkovich (Russie).

La Canadienne Shelley Gauthier a remporté un quatrième titre mondial consécutif au contre-la-montre chez les T1. Elle a battu la Russe Yulia Sibagatova. Troisième, la Sud-Africaine Toni Mould a procuré une première médaille à la nation hôte de ces mondiaux.

En H2 féminin, Carmen Koedood (Pays-Bas) a terminé devant l’Irlandaise Clara Staunton, tandis que Emilie Miller (Australie) était la seule athlète inscrite à l’épreuve féminine H1.

La double médaillée d’or des Jeux paralympiques de Rio, l’Australienne Carol Cooke (T2), a fini devant Jill Walsh (États-Unis) et Jana Majunke (Allemagne).

Benjamin Früh (Suisse) a remporté l’or en H1 devant Nicolas Pieter Du Preez, deuxième Sud-Africain à monter sur un podium à Pietermaritzburg jeudi, et le Finlandais Harri Sopanen.

Finalement, Sergei Semochkin (Russie) s’est imposé devant Rickard Nilsson (Suède) et Leonardo Melle (Italie) en division masculine T1.

Vendredi, ce sera au tour des athlètes des catégories C B (tandem) de s’élancer aux épreuves de contre-la-montre.

Résultats

Top