Skip over navigation
Mountain Bike
newsTag:
newsid: 183757
Mountain Bike

Triplé suisse à Cairns

Nino Schurter
Nino Schurter

La Suisse a prouvé qu'elle était en mesure de briller dans toutes les catégories du cross-country Olympique (XCO) en remportant le relais par équipes dès la première journée des Championnats du Monde Mountain Bike UCI 2017 à Cairns (Australie). Samedi, les Helvètes ont confirmé leur domination en s'adjugeant les trois titres en jeu dans la dernière journée de compétition XCO. Nino Schurter a défendu son titre Hommes Elite avec succès, tandis que Jolanda Neff s'imposait dans la catégorie Femmes Elite. Sina Frei a complété la moisson suisse en triomphant chez les Femmes Moins de 23 ans.

La chaleur et la poussière n'ont pas contribué à faciliter la tâche des coureurs tout au long du circuit de 4,3 kilomètres à travers la forêt tropicale du Smithfield Park. Les organisateurs avaient arrosé certaines portions du parcours pendant la nuit, de sorte que la poussière a un peu moins gêné les concurrentes des deux premières épreuves. Malheureusement pour eux, les Hommes Elite ont dû faire face à des conditions pénibles.

Championne d'Europe en titre des Femmes Moins de 23 ans, Frei a pris les choses en main dès le tour initial. L'Américaine Kate Courtney, sa plus grande rivale, s'est trouvée reléguée au-delà de la vingtième place suite à un accident. Frei a été accompagnée par Anna Tauber pendant un tour et demi, jusqu'à ce qu'un problème mécanique sonne le glas des chances de la Néerlandaise. Courageusement, Courtney a entamé sa remontée, mais Frei n'a rien cédé à sa poursuivante, terminant la course avec 49 secondes d'avance sur l'Américaine. La Suissesse Alessandra Keller décroche quant à elle la médaille de bronze.

Sina Frei

La course des Femmes Elite a été marquée par l'échappée d'un groupe de sept coureuses, au premier rang desquelles figuraient Neff et la Britannique Annie Last. Les deux jeunes femmes ont déposé leurs adversaires à la fin du premier tour et son restées au coude-à-coude jusqu'à ce que Neff place une nouvelle accélération au quatrième tour, portant son avance à 22 secondes. Un tour plus tard, l'écart était passé à deux minutes. La Suissesse a ainsi pu tranquillement savourer son premier titre dans cette catégorie. Derrière Last, deuxième, la Française Pauline Ferrand-Prévot, Championne du Monde UCI 2015, obtient la troisième place.

« Je voulais tellement gagner, a confié Neff à l'issue de la course. Je n'ai pas réussi à remporter les Championnats du Monde ces trois dernières années. Je n'avais plus rien gagné depuis trois ans [chez les Moins de 23 ans]. Au moment d'entamer la course, je sentais que j'étais enfin en pleine possession de mes moyens et que tout était possible. Je désirais tellement cette victoire que je voulais saisir toutes les occasions qui se présentaient. J'ai poussé du début à la fin. Je suis folle de joie. Quel bonheur ! »

Jolanda Neff

Du côté des Hommes Elite, Schurter était donné largement favori. Ultra-dominateur cette saison, le Suisse a récemment établi un nouveau record en remportant les six manches de la Coupe du Monde UCI. La course s'est vite résumée à un duel entre Schurter et le Tchèque Jaroslav Kulhavy, Champion Olympique 2012. Le Brésilien Henerique Avancini et le Suisse Thomas Litscher ont tout de même réussi à les rejoindre au troisième tour, mais le premier nommé, incapable de tenir le rythme, a été déposé un tour plus tard, laissant le Tchèque seul pour en découdre avec les deux Suisses. Schurter a attendu l'ultime montée pour placer une nouvelle attaque, poussant Kulhavy à la faute dans un virage. Il n'en fallait pas davantage pour permettre au tenant du titre de s'imposer avec sept secondes d'avance. Le Tchèque, quant à lui, s'est débarrassé de Litscher dans le dernier kilomètre pour assurer l'argent.

Podium XCO Hommes

« C'était vraiment une course très difficile, a admis Schurter. Jaroslav était en super forme aujourd'hui. J'ai eu de la chance d'avoir Thomas avec moi. J'ai pu le laisser mener la course et, à l'arrivée, Jaroslav avait un peu de retard. La dernière montée s'est révélée particulièrement dure, mais j'avais la chance de pouvoir compter sur une excellente équipe. La saison dernière était déjà extraordinaire, mais celle-ci est encore meilleure. Je n'arrive pas à y croire. Tout me réussit en ce moment. Je suis au sommet de ma carrière et j'essaie de profiter de chaque instant. »

« Oui, j'ai vécu une année fabuleuse. J'ai remporté sept titres [six manches de Coupe du Monde et les Championnats du Monde UCI] plus la Cape Epic. Tous les voyants sont au vert pour moi en ce moment. Si j'ai connu un tel succès, c'est grâce à la formidable équipe qui m'entoure. J'ai la chance d'avoir avec moi l'équipe Scott-SRAM et l'équipe de Suisse. J'ai le meilleur entourage et le vélo le plus rapide. Sans ça, rien n'aurait été possible

Tous les résultats

Partenaires Officiels UCI

Top