Skip over navigation
Mountain Bike
newsTag:
newsid: 183769
Mountain Bike

Les Championnats du Monde Mountain Bike UCI 2017 s'achèvent sur la descente

Loic Bruni
Loic Bruni

Les Championnats du Monde Mountain Bike UCI 2017 se sont achevés ce dimanche à Cairns (Australie) avec l'attribution des quatre titres en descente : deux sont revenus à la France, tandis que les deux autres ont été remportés par la Canada et la Grande-Bretagne.

Le parcours de 1,9 kilomètre à travers la forêt tropicale du Smithfield Park était extrêmement sec et poussiéreux, deux facteurs à l'origine de nombreux incidents et problèmes mécaniques tout au long des courses. Les candidats au titre de Champion du Monde UCI ont dû relever plusieurs défis difficiles, de la partie technique du Rock Garden, qui a surpris plus d'un coureur, à la dernière ligne droite qui réclamait de l'endurance et de l'énergie pour être parfaitement négociée.

La course Femmes Elite a malheureusement été privée de l'une de ses principales animatrices, avec la blessure de la tenante du titre Rachel Atherton, touchée à la clavicule à l'entraînement. Son absence ouvrait la porte au sacre d'une nouvelle championne. C'est finalement la Canadienne Miranda Miller qui a réalisé la course de sa vie pour s'emparer du maillot arc-en-ciel. Miller, qui a été parmi les dernières à s'élancer, a su éviter tous les écueils, contrairement à la plupart des autres favorites. Tahnée Seagrave (Grande-Bretagne) a réalisé le meilleur temps intermédiaire, avant de chuter un peu plus bas.Malgré les faveurs du public, l'Australienne Tracey Hannah a connu une sortie de piste. Elle est toutefois courageusement remontée en scelle pour arracher la médaille de bronze. La Championne du Monde française Myriam Nicole a, quant à elle, commis une erreur qui lui a coûté la première place, à 0,097 seconde de Miller.

« C'est complètement fou, confie Miller. Je crois que je ne mesure pas encore ce qui vient de se passer. J'ai le sentiment d'avoir eu un peu de chance, mais je ne vais pas m'en plaindre. C'est génial ! D'ici deux jours, j'aurai sans doute un autre regard sur tout ça. J'ai bien cru que Tahnée [Seagrave] allait me devancer. Mais j'ai eu de la réussite, ça ne fait aucun doute. Quand Myriam [Nicole] est arrivée, je me suis dit, ça y est, c'est terminé ! Le Canada n'avait plus obtenu de médaille [en descente] depuis Stevie [Smith en 2013] et Claire [Buchar en 2011]. C'est donc une bonne nouvelle. Nous avons aussi décroché une médaille chez les Juniors en XCO. On a donc tout lieu de se réjouir. »

Podium DH Femmes

La course Hommes Elite a été lancée par le quintuple Champion du Monde UCI (deux titres chez les Juniors, trois en Elite) Sam Hill. L'Australien a démontré qu'il n'avait rien perdu de son talent en établissant un temps qui a tenu pendant près de la moitié de l'épreuve, jusqu'à ce que son compatriote Michael Hannah, originaire de Cairns, le relègue en deuxième position. Finalement, Hill a dû se contenter de la sixième place. Hannah a conservé sa première place pendant un certain temps mais Loïc Bruni, Champion du Monde UCI 2015, l'a devancé d'un tiers de seconde. Il n'en fallait pas davantage pour permettre au Français d'obtenir le deuxième titre Elite de sa carrière. En effet, aucun des autres coureurs n'a réussi à l'inquiéter par la suite. Seul le Champion du Monde américain Aaron Gwin a pu s'approcher de son temps, une performance synonyme de médaille de bronze.

« C'est incroyable, reconnaît Bruni.  J'ai travaillé dur toute l'année et la chance était avec moi. Aujourd'hui, Miranda a réalisé un exploit pour l'équipe [Specialized]. Elle est Championne du Monde et j'ai marché sur ses traces. Cette course était complètement folle. Ça partait un peu dans tous les sens. J'ai fait des erreurs. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre. J'avais conscience que Mick [Hannah] avait fait un super temps. Quand je suis arrivé devant lui, j'étais heureux mais j'étais aussi inquiet car il restait encore plusieurs coureurs en lice. C'est énorme. »

Podium DH Hommes

« Je suis très soulagé. L'année dernière aux Championnats du Monde, j'ai cassé ma roue et je n'ai rien pu faire. Cette année, j'ai manqué quelques courses. Je n'étais pas très satisfait. Réussir un coup pareil sur la dernière course de la saison, c'est ce qui pouvait m'arriver de plus beau. Maintenant, je suis très heureux de ma saison. »

Dans les catégories Juniors, la France s'est adjugé un second titre grâce à Miranda Chappaz chez les Femmes, tandis que Matt Walker triomphait chez Hommes. Le Britannique a notamment profité des deux chutes du favori canadien, Finnley Iles.

Tous les résultats.

Partenaires Officiels UCI

Top