Skip over navigation
Cyclisme en salle
newsTag:
newsid: 184716
Cyclisme en salle

La Suisse prend la première médaille d'or à Dornbirn

Swiss ACT 4 Open
Swiss ACT 4 Open

Retour sur la première journée des Championnats du Monde Cyclisme en salle UCI. Les 3 000 spectateurs présents à Dornbirn (Autriche) et plusieurs milliers d’internautes suivant la diffusion en direct ont pu assister à une cérémonie d’ouverture émouvante, à des rencontres de cycle-ball passionnantes et à un premier verdict au plus haut niveau.

Le premier titre a été remporté par la Suisse. Dans l’épreuve ouverte par équipes de quatre, Céline Burlet, Jennifer Schmid, Melanie Schmid et Flavia Zuber ont confirmé leur succès de l’an dernier. En totalisant 225,13 points, elles ont fait honneur à leur statut de favorites et renvoyé leur principales concurrentes, les Allemandes (216,04 points), à la deuxième place. C’est à nouveau la Slovaquie qui s’est emparée de la médaille de bronze (184,03 points).

Swiss ACT 4 Open

« Nous trouvons à peine nos mots », ont déclaré les Suissesses de Sirnach juste après leur victoire. « C’était incroyable de concourir ici à Dornbirn dans une telle ambiance. » Elles n’ont certes pas réalisé la meilleure performance de leur saison, « mais nous nous sommes battues jusqu’au bout. Nous nous étions promis de monter sur la piste ensemble, de rouler ensemble et de quitter la piste ensemble, peu importe le résultat. » Cet esprit d’équipe leur a permis selon elles de l’emporter.

Pour les quatre protégées de Steinhöring, qui se sont encore une fois présentées dans une composition modifiée, il s’agissait du dernier chapitre d’une belle histoire à succès. Katharina Güllich, Ramona Strassner, Ramona Ressel et Michaela Schweiger, qui avait pris la place de Christine Posch, mettent un terme à leur carrière avec une médaille d’argent autour du cou. Steinhöring disputait ses septièmes championnats du monde depuis 2010. Son palmarès est remarquable : quatre titres consécutifs de 2010 à 2014, puis deux médailles d’argent. Les Allemandes forment ainsi le quatuor le plus titré de l’histoire des Championnats du Monde. Une seule championne était toutefois présente lors des six participations : Katharina Gülich. « Il vaut mieux partir lorsqu’on est au sommet », ont confié les quatre femmes pour justifier leur arrêt. La fédération allemande peut en outre compter sur une excellente équipe juniores, « à laquelle nous voulons laisser la place. »

Médaillées de bronze, les Slovaques Alica Vinczeova, Dora Szabo, Viktoria Glofakova et Henrietta Domin ont également disputé leurs derniers Championnats du Monde. « Pour des raisons professionnelles et scolaires, nous vivons toutes à des endroits différents », a expliqué Alica Vinczeova, « et nous pouvons donc seulement nous entraîner le weekend. » Ce fut néanmoins suffisant pour que le quatuor réalise sa meilleure performance lors de cette compétition. Au pays, les triples médaillées de bronze jouissent depuis 2016 d’un véritable statut de vedettes ; elles ont récemment tourné des spots publicitaires avec le champion du monde sur route Peter Sagan. « Nous voulons utiliser notre popularité pour mieux faire connaître notre discipline », ont confié les quatre championnes lors d’une émission télévisée de découverte de talents l’an dernier. « Nous ferons d’autres apparitions à la télévision. » Elles continueront également à rester actives dans leur sport en tant qu’entraîneurs.

ACT 4 Open Podium

L’équipe locale autrichienne, la seule formation mixte de la compétition, a également fait bonne figure. Leonie Huber, Lea Schneider, Julia Wetzel et Lukas Schneider ont toutefois dû se contenter de la quatrième place. L’avenir s’annonce cependant radieux pour cette toute jeune équipe.

Cycle ball

En cycle-ball, l’Autriche, tenante du titre et grande favorite du tournoi, a affiché sa volonté de triompher à domicile. La Belgique (Damen Brecht/Niels Dirikx) a été surclassée par Patrick Schnetzer et Markus Bröll (12:2). La Suisse (Roman Schneider/Dominik Planzer) s’est imposée face à la France (Benjamin Meyer/Quentin Seyfried) par 7 buts à 2. Dans la troisième rencontre de la soirée, l’Allemagne a pris la mesure de la République tchèque. Les cousins Bernd et Gerhard Mlady ont dominé le duo père-fils Jiri et Jiri Hrdlicka (6:3).

Dans le Groupe B, c’est le Liechtenstein (Lukas et Markus Schönenberger), dont c’est la première participation aux Championnats du Monde, qui sont en tête après la première journée, devant la Hongrie (Toma Vilmos/Tamas Arendas). Les deux équipes sont pour l’instant invaincues après quatre rencontres. La troisième place est occupée par le Japon (Akatsu Riku/Matsuda Ko), qui devance Hongkong (Ho Wing Tai / Kwan Chun Hin).

Suivez @UCI_Indoor sur Twitter et #Dornbirn2017.

Partenaires Officiels UCI

Top