Skip over navigation
Cyclisme en salle
newsTag:
newsid: 184645
Cyclisme en salle

Les Autrichiens, Champions du Monde UCI de cycle-ball, défendront leur titre à domicile

Championnats du Monde Cyclisme en Salle UCI 2017
Championnats du Monde Cyclisme en Salle UCI 2017

Depuis 2013, Patrick Schnetzer et Markus Bröll ont remporté chaque année la médaille d’or aux Championnats du Monde UCI. Les Autrichiens étant chez eux à Dornbirn, cette incroyable séquence pourrait bien se prolonger en 2017. C’est à moins de dix kilomètres à vol d’oiseau de sa salle du RC Höchst que le duo tentera de décrocher son cinquième maillot arc-en-ciel. Ces Championnats marquent en quelque sorte le retour à la maison du joueur de champ Markus Bröll, qui a évolué au RV Dornbirn aux côtés de son frère Tommy jusqu’en 2009.

La dernière défaite subie par Schnetzer et Bröll pendant des Championnats du Monde UCI remonte à deux ans, en Malaisie : alors qu’ils y défendaient leur titre, ils ont été battus 6 à 1 par la Suisse au tour préliminaire. Les Autrichiens ont immédiatement pris leur revanche en dominant les Helvètes 5 à 4 en finale, et n’ont depuis perdu aucun de leurs dix matches de Championnats du Monde.

Equipe Autrichienne de Cycle-ball

Bien que les quadruples Champions du Monde UCI représentent la meilleure chance de médaille pour le pays hôte, il faudra aussi compter sur la paire suisse, composée de Roman Schneider et Dominik Planzer (Altdorf). Après avoir été finalistes ces trois dernières années, les deux hommes feront tout leur possible pour réitérer leur victoire de 2012. Le joueur de champ Dominik Planzer a annoncé qu'il prendrait sa retraite à la fin de l'année et ces Championnats seront donc la dernière occasion de voir l’équipe en action sur la scène internationale.

Autriche VS Suisse

Médaillés de bronze pour leur première participation aux Championnats du Monde UCI l'an dernier, les Allemands Bernd et Gerhard Mlady (RMC Stein) peuvent également prétendre à une médaille. Le duo père-fils Jiri Hrdlicka et Jiri Jr. (Svitavka) fait également partie des équipes à surveiller : comme ils n’ont rien à perdre et que personne ne les attend vraiment, les Tchèques pourraient bien créer l’exploit. À 43 ans, le père brille par son expérience de double Champion du Monde UCI, tandis que son fils, 21 ans, apporte à l’équipe l’énergie de la jeunesse. 

La Belgique (Brecht Damen et Niels Dirikx) et la France (Benjamin Meyer et Quentin Seyfried) peuvent toujours s’inviter sur le podium. Les Français l’ont prouvé en 2015 avec une médaille de bronze. Ces deux équipes ont maintes fois fait chuter les quatre premières nations lors des premiers tours et l’une d’elles devra sûrement défendre sa place dans le Groupe A lors d’un match de relégation contre les vainqueurs du Groupe B.

De nouvelles équipes de jeunes dans le Groupe B

La compétition s'annonce passionnante dans le Groupe B, où deux nouvelles équipes U-23 cherchent à bousculer l’ordre établi : la première, le Liechtenstein, est représentée par Lukas et Markus Schönenberger du RMV Mosnang, en Suisse. Lukas joue aux côtés de Ralf Breitenmoser en Nationalliga A, la première division suisse, une épreuve qu'ils ont bouclé en septième position cette saison. Le Liechtenstein a fini sa campagne dans les Championnats Européens U-23 à la sixième place.

Arnak Mkhitaryan et Artak Vosdkanyan, qui jouent pour l’Arménie, forment la seconde paire de débutants. Les deux joueurs évoluent en Belgique et jouent avec des partenaires différents dans la première et la deuxième division de la ligue belge. Ils ont également participé aux Championnats Européens U-23, finissant neuvièmes.

De son côté, le japonais Matsuda Ko fera son grand retour aux Championnats du Monde, après quatre ans d'absence. Sa dernière compétition remonte à Aschaffenburg en 2012. Il cherchera logiquement à retrouver une place dans le Groupe A avec Akatsu Riku, son coéquipier actuel. Matsuda Ko et son ancien partenaire Naoya Kinoshita sont les derniers Nippons à avoir fréquenté l'élite, en 2008 et 2009.

Suivez @UCI_indoor sur Twitter et participez avec #Dornbirn2017.

La diffusion du dernier jour de compétition (dimanche) sera disponible sur Facebook et TV.UCI.CH

Partenaires Officiels UCI

Top