Skip over navigation
Cyclisme en salle
newsTag:
newsid: 184735
Cyclisme en salle

Deux nouveaux Champions du Monde sacrés à Dornbirn

Milena Slupina
Milena Slupina

Deux nouveaux titres ont été attribués samedi à Dornbirn (Autriche) à l'occasion de la deuxième journée des Championnats du Monde Cyclisme en salle UCI. Milena Slupina (GER) est la nouvelle championne du monde UCI en Individuel Femmes, tandis que le duo Serafin Schefold et Max Hanselmann a triomphé dans la catégorie Double. Au-delà des résultats, le suspense était au rendez-vous dans ces deux disciplines.

Individuel Femmes

Le spectacle haletant proposé par les dames lors du tour préliminaire de vendredi s'est logiquement poursuivi samedi. La Suissesse Seraina Waibel n'a pas totalement convaincu avec son programme et ses 140,63 points ne lui ont finalement pas permis d'empocher de médaille.

Adriana Mathis (Autriche) s'en est mieux tirée. À l'approche du terme de la compétition, elle flirtait toujours avec la barre des 180 points. Malheureusement pour elle, une chute est venue ruiner ses rêves de titre. Avec 170,10 points, elle termine tout de même sur la troisième marche du podium. Victime d'une blessure l'année dernière, la championne du monde 2015 était apparemment satisfaite de ce résultat... d'autant que la jeune femme a bien failli ne pas se qualifier pour la phase finale !

En tête du classement, les deux représentantes allemandes se sont livré un duel sans merci. Viola Brand a conclu son programme avec 183,29 points. « Je suis ravie de la façon dont les choses se sont passées, même si j'aurais évidemment aimé gagner. Mais après être repartie deux fois les mains vides des Championnats du Monde, je me contente bien volontiers de cette médaille d'argent », confie l'intéressée.

Viola Brand

La nouvelle tenante du titre n'est donc autre que Milena Slupina, pensionnaire du Club Bernlohe, en Bavière. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la lauréate de l'épreuve n'a pas fait les choses à moitié ! Avec 184,22 points, la jeune femme a réussi à faire encore mieux que sa compatriote et rivale Brand. « Au bout du compte, j'ai éprouvé un énorme soulagement. La pression était beaucoup plus forte pendant le tour préliminaire, car je voulais absolument valider mon billet pour la suite. L'important à mes yeux, c'était d'obtenir une médaille, peu importe laquelle. J'étais très concentrée, mais j'ai tout de même pu me faire une idée de l'ambiance pendant mon passage. C'était vraiment une impression formidable. Bien entendu, cette médaille d'or représente le point d'orgue de cette magnifique journée », lance la championne du monde. À l'en croire, la clé de son succès réside dans sa préparation, encore plus minutieuse qu'à l'accoutumée. « Maintenant, je crois bien que je ne suis pas près d'aller me coucher », glisse Slupina en guise de conclusion, dans la grande salle des fêtes de Dornbirn.

Women Single Podium

Double Elite

Le Final-4 du double a également donné lieu à quelques émotions fortes. Au premier tour, les locaux Marcel Schnetzer et Jana Latzer (Autriche) ont souligné leurs ambitions en améliorant encore leur record personnel. Malheureusement, leur parcours en finale a été émaillé de petites erreurs. Après leur médaille de bronze en 2016, ils doivent finalement se contenter, devant leur public, d'un total de 128,89 points.

Dès le premier tour, Serafin Schefold et Max Hanselmann (Öhringen) se sont appliqués à mettre la pression sur les tenants du titre, André et Benedikt Bugner (Klein-Winterheim). Les favoris sont toutefois sortis vainqueurs de ce premier duel, mais de justesse : 163,09 points contre 162,67.

Par la suite, le duo Schefold/Hanselmann a encore relevé la barre en signant un score de 164,28 points dans le Final-4. Les frères Bugner ont résisté jusqu'au bout, mais quelques imperfections dans leur programme ont fini par leur coûter la première place. Pressés par le temps, ils ont chuté lors du dernier exercice et terminent donc la compétition avec un total de 153,76 points.

« Après des débuts chaotiques, nous avons progressé au fil de la saison », confiait Max Hanselmann pendant que les frères Bugner séchaient leurs larmes. « Évidemment, une telle défaite est difficile à vivre, surtout après quatre sacres de suite dans les Championnats du Monde, maugréait André Bugner. Toutefois, il faut reconnaître que Schefold et Hanselmann étaient les meilleurs en finale. De notre côté, nous avons commis une erreur décisive à la fin. »

Serin Schefold & Max Hanselmann

À l'inverse, Lukas Burri et Fabienne Hammerschmidt ont fêté dans l'allégresse leur médaille de bronze. Le duo mixte suisse a nettement progressé par rapport à l'année dernière, comme en témoigne le nouveau record national établi lors du tour préliminaire. En finale, leur performance inspirée leur a permis de décrocher le bronze. Lukas Burri a même eu droit à une ovation de la part des 3 500 spectateurs. Et pour cause : il fêtait son anniversaire !

Swiss Fans

Cycle-ball

L'Autriche, tenante du titre, a connu un parcours relativement tranquille dans le Groupe A de l'épreuve de cycle-ball. Patrick Schnetzer et Markus Bröll se sont adjugé la première place et ont donc validé sans trembler leur billet pour les demi-finales. Ils ont toutefois éprouvé quelques difficultés pour venir à bout de l'Allemagne, bouclant au final la partie sur un score de parité (3 à 3). En revanche, les deux hommes n'ont fait qu'une bouchée de la France (7 à 0) et de la République tchèque (11 à 3). Les Suisses se sont toutefois révélés plus coriaces (5 à 3).

Au second tour, la Suisse (Dominik Planzer/Roman Schneider), deuxième, se mesurera à la Belgique (Damen Brecht/Niels Dirikx), cinquième du tour préliminaire. Troisième, l'Allemagne (Bernd et Gerhard Mlady) donnera la réplique aux Tchèques Jiri und Jiri Jr. Hrdlicka, quatrièmes.

À l'inverse, les Français Benjamin Meyer et Quentin Seyfried, troisièmes des Championnats du Monde 2015, vont devoir lutter pour leur maintien parmi l'élite. Dimanche, ils affronteront les tout nouveaux champions du monde B Lukas und Markus Schönenberger (Liechtenstein).

Suivez @UCI_indoor sur Twitter et #Dornbirn2017.

Partenaires Officiels UCI

Top