Skip over navigation
Développement
newsTag:
newsid: 165780

Formation et soutien

La star colombienne du BMX Mariana Pajon et la stagiaire du CMC UCI Stefany Hernandez (VEN) avec Alise Post (USA) - Jeux Olympiques de Rio 2016
La star colombienne du BMX Mariana Pajon et la stagiaire du CMC UCI Stefany Hernandez (VEN) avec Alise Post (USA) - Jeux Olympiques de Rio 2016

L’UCI s'intéresse de près à la formation et au développement. Nous avons l’obligation et surtout le désir de fournir à nos athlètes les meilleurs outils possibles pour les aider à progresser, à mûrir et à être performants à tous les niveaux.

Les athlètes, afin d’exprimer tout leur potentiel, doivent être entourés de personnes extrêmement compétentes. C’est pourquoi le programme de formation de l’UCI est également destiné à tous les professionnels du cyclisme : entraîneurs, directeurs sportifs, mécaniciens et commissaires.

Que le cycliste en soit à ses débuts ou qu’il vise un podium dans un Championnat du Monde, notre objectif est de veiller à ce que son parcours soit le plus fluide possible. Nous pensons que les programmes et initiatives en matière de formation que nous avons mis en place peuvent avoir un véritable impact sur le cyclisme dans chaque pays et permettre aux Fédérations Nationales de croître et de réussir. Notre programme comprend :

  • La formation des athlètes, des entraîneurs, des directeurs sportifs et des mécaniciens au Centre Mondial du Cyclisme (CMC), à Aigle (Suisse), en particulier, mais aussi dans les différents centres satellites de l’UCI dans le monde. De plus amples informations sont disponibles dans la section formation de notre site Internet.
  • Des formations et des cours menés en coopération avec les Comités Nationaux Olympiques et financés par la Solidarité Olympique.
  • La formation et le développement permanent des commissaires.
  • La fourniture d’équipements aux régions qui en ont besoin, en grande partie grâce au programme UCI Bikes for the World.
  • L’aide financière pour les Fédérations Nationales éligibles via le Plan annuel de crédit de l’UCI.

Solidarité Olympique

Le Comité International Olympique (CIO) soutient le développement de tous les sports olympiques, y compris le cyclisme sur route, le cyclisme sur piste, le BMX et le mountain bike, par le biais du programme de la « Solidarité Olympique ».

Fondée en 1961, la Solidarité Olympique gère et administre la quote-part des droits de diffusion des Jeux Olympique allouée aux Comités Nationaux Olympiques (CNO). La Solidarité Olympique a pour but d’organiser l’assistance à tous les CNO, en particulier ceux qui en ont le plus besoin, afin qu’ils développent leurs propres structures pour favoriser l’essor du sport dans leur pays.

Travaillant en étroite collaboration avec la Solidarité Olympique, l’UCI a mis en œuvre des programmes de formation pour les jeunes cyclistes originaires de pays n’ayant pas encore les ressources, les infrastructures ou l’expertise nécessaires pour atteindre le plus haut niveau. Ces stages de formation se déroulent au CMC. Des bourses sont attribuées aux jeunes coureurs prometteurs pour la préparation et la qualification aux Jeux Olympiques de Rio 2016 et Tokyo 2020.

18 athlètes de la Solidarité Olympique (6 femmes et 12 hommes) ont concouru aux Jeux Olympiques de Londres 2012, notamment Mariana Pajón (COL), médaillée d’or du BMX.

L’UCI organise également des séminaires et ateliers de formation pour les entraîneurs et est à l’origine de nombreuses autres initiatives soutenues par la Solidarité Olympique. L’UCI est extrêmement reconnaissante à la Solidarité Olympique, au CIO et à l’Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO) pour l’aide qu’ils apportent aux Fédérations Nationales.

L’UCI encourage ses Fédérations Nationales à profiter de ces opportunités afin de poursuivre leur développement. Les demandes relatives à l’organisation d’un cours de formation doivent être adressées au CNO du pays.

Pour plus d’information sur la Solidarité Olympique, cliquez ici.

Formation des Commissaires

Le cyclisme est un sport mondial, et il y aura toujours besoin de commissaires pour arbitrer et appliquer les règles afin de garantir la cohérence de l'ensemble des courses cyclistes quel que soit l'endroit où elles se déroulent.

Les commissaires jouent un rôle crucial dans le cyclisme et nous témoignons notre gratitude à ceux qui proposent leurs services de façon bénévole afin de faire en sorte que les événements dans le monde entier se passent bien. Nous reconnaissons le dévouement et la détermination admirables dont font preuve les commissaires, qui sont parfois la cible de critiques injustes. Grâce à leurs connaissances techniques et à leur engagement durable, ils sont un atout formidable pour le cyclisme et indispensable pour nous.

Le recrutement et la formation continue des commissaires, en coopération avec les Fédérations Nationales, est donc un objectif important pour l'UCI en tant qu'organe directeur du cyclisme.

Le rôle de l'UCI est le suivant :

  • définir le contenu des programmes de formation des commissaires
  • organiser des stages pour les commissaires
  • fournir du matériel de formation à jour.

Ressources

L'UCI fournit un soutien concret aux Fédérations Nationales par le biais de son programme UCI Bikes for the World et de son plan d'assistance financière Annual Credit. Ces deux initiatives adhèrent aux principes de responsabilité et de bonne gouvernance.

Bikes for the World

Malgré le travail acharné et l'énergie qu'ils consacrent à l'entraînement, de nombreux jeunes cyclistes talentueux du monde entier ne peuvent pas réaliser leur potentiel sportif en raison d'un manque d'équipement. Souvent, ils sont obligés d'emprunter ou de partager des vélos.

Le programme UCI Bikes for the World apporte une solution à ce problème en fournissant et en livrant des vélos flambant neufs, équipés de groupes complets et de composants de qualité, aux cyclistes des Fédérations Nationales émergeantes et en développement.

Les mécaniciens du Centre Mondial du Cyclisme de l'UCI d'Aigle assemblent les cadres de vélo Look avec les composants donnés par les fabricants d'équipement, parmi lesquels Mavic, Vittoria, Shimano et Selle Italia.

Depuis 2010, de nombreux jeunes sportifs du monde entier ont bénéficié du programme UCI Bikes for the World et ont pu s'entraîner et courir sur des équipements de haute qualité. Cela leur a permis de concourir sur un pied d'égalité avec des cyclistes dans des courses nationales, continentales et internationales.

Le Président de l'UCI, Brian Cookson, déclare à ce sujet : “Il est évident que chacun a besoin d'un vélo pour prendre part à ce très beau sport, le cyclisme, qui est le nôtre. Le programme UCI Bikes for the World est l'un des aspects formidables du travail de développement crucial mené par les fédérations.

Les ressources sont précieuses. Par conséquent, avant d'expédier des vélos, nous devons être certains que ces vélos seront entretenus avec beaucoup de soin pendant toute leur durée de vie. Toutes les personnes impliquées dans le programme prennent plaisir à jouer leur rôle et il est toujours très satisfaisant pour nous d'avoir des retours sur la façon dont les vélos ont été utilisés. Il est vraiment très important pour l'UCI d'être en mesure de fournir des vélos flambant neufs à certains des jeunes cyclistes les plus prometteurs de la planète, et de les aider à développer leur carrière sportive".

Bénéficiaires

Depuis que l'UCI a mis sur pied le programme Bikes for the World en 2010, plus de 250 vélos neufs ont été donnés aux Fédérations Nationales suivantes :

Afrique – Burkina Faso, Burundi, Égypte, Érythrée, Éthiopie, Liban, Libéria, Sao Tomé-et-Principe, Sierra Leone, Tanzanie et Zambie

Amérique – Cuba, Bolivie, Honduras, Guatemala, Paraguay, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Asie – Afghanistan, Bangladesh, Cambodge, Jordanie, Kirghizstan, Mongolie, Myanmar, Corée du Nord, Sri Lanka, Syrie, Vietnam

Europe – Albanie, Moldavie

Annual Credit

Le plan Annual Credit de l'UCI est conçu pour aider les Fédérations Nationales émergeantes et en développement avec des projets de développement du cyclisme dans leur pays.

Sous réserve de remplir les conditions d'éligibilité ci-dessous, toutes les Fédérations Nationales du deuxième groupe peuvent faire une demande d'assistance financière (1 500 CHF) à l'UCI, sur une base annuelle, afin de consolider le cyclisme dans leur pays. La classification des Fédérations Nationales par continent peut être consultée ici. Voici par exemple comment l'Annual Credit peut être utilisé :

  •  couverture des frais de voyage des athlètes participant aux Championnats du Monde UCI ainsi qu'aux championnats continentaux
  • contribution à la construction d'infrastructures pour le cyclisme, par exemple une piste BMX
  • achat d'équipements pour le vélo.

 Voir ci-dessous pour plus d'informations sur la façon de déposer un dossier pour l'UCI Annual Credit.

Études de cas en 2014

  • La Fédération de Cyclisme des Bermudes a fait une demande d'aide fructueuse pour la reconstruction d'une piste à rouleaux pour le BMX dans le Devonshire Community Park.
  • La Fédération de Cyclisme du Timor oriental a utilisé l'assistance financière annuelle pour financer la participation d'un cycliste aux Championnats de Cyclisme Asiatiques 2014.
  • La Fédération de Cyclisme du Cambodge a demandé un crédit annuel pour acheter deux vélos de contre-la-montre pour de jeunes athlètes préparant les Jeux Est-Asiatiques 2015.
  • La Fédération de Cyclisme d'Afghanistan a utilisé le crédit annuel 2014 pour couvrir les coûts de voyage afin de se rendre au Congrès de l'UCI Sharing Platform et de l'ACC à Astana, au Kazakhstan. 

Éligibilité et conditions

  • Seules les Fédérations Nationales du deuxième groupe peuvent bénéficier du plan UCI Annual Credit.
  • Le crédit annuel doit être utilisé pour un projet lié au développement du cyclisme.
  • La Fédération Nationale ne doit pas avoir de dettes actives envers l'UCI.
  • L'UCI règle les factures directement aux fournisseurs de services.

 Instructions pour le dépôt d'une demande

  1. Remplir le formulaire de demande de crédit annuel, en donnant le détail et les coûts du projet de développement du cyclisme proposé. Une lettre officielle signée du Président ou du Secrétaire général de la Fédération Nationale doit également être préparée.
  2. Fournir à l'UCI la ou les facture(s) et/ou les coordonnées bancaires des fournisseurs de services.
  3. Envoyer tous les documents requis à Nathalie Clerc (nathalie.clerc@uci.ch) au département des Relations Internationales de l'UCI.

Formulaire de demande de crédit annuel

 

Partenaire UCI World Cycling

Partenaires Officiels UCI

Fournisseurs Officiels UCI

Top