Skip over navigation
Cyclo cross
newsTag:
newsid: 185004
Cyclo-cross

La Chronique de la Coupe du Monde Cyclocross Telenet UCI

Heusden-Zolder, Belgique
Heusden-Zolder, Belgique

– Que s'est-il passé ? –

C’est devenu une tradition de Noël pour le cyclo-cross : le 26 décembre, les meilleurs coureurs du monde convergent vers la Belgique pour participer à la manche de Coupe du Monde Cyclo-cross UCI Telenet organisée à Heusden-Zolder. Cette année, la 7e manche de la Coupe du Monde s’est disputée sur un circuit long de 2'700 m réputé pour sa fameuse ascension composée de virages en dévers, sa longue ligne droite d’arrivée située sur un ancien circuit de F1 et ses nombreuses montées et descentes toutes plus raides les unes que les autres. Courue dans des conditions sèches, la course a été encore plus rapide cette année que lors des précédentes éditions. Mardi, le site des compétitions a accueilli quelque 270 coureurs de 19 pays.

Le Champion du Monde UCI Wout van Aert (Crelan-Charles) était déterminé à rééditer la performance réalisée sur le circuit qui l’avait vu revêtir son premier maillot arc-en-ciel en 2016. Mais cela ne s’est pas passé comme il l’espérait. Mathieu Van der Poel (Beobank-Corendon) hésitait encore à prendre le départ mardi après-midi en raison d’un sérieux refroidissement. Néanmoins, il l’a finalement fait… et a gagné ! Van der Poel a lâché van Aert dans le quatrième des neuf tours pour remporter en solitaire sa cinquième victoire en Coupe du Monde de la saison. A deux manches de la fin de cette dernière, il se rapproche à grand pas d’une victoire au classement général de la série. Van Aert a quant à lui été repris par un impressionnant Laurens Sweeck (ERA-Circus) qui est même parvenu à battre le Champion du Monde UCI à l’issue d’un duel épique dans le dernier tour.

La Championne du Monde UCI Sanne Cant (Beobank-Corendon) a augmenté son avance en tête de la Coupe du Monde féminine après s’être imposée pour la 100e fois de sa carrière, au terme d’une lutte acharnée. A la mi-course, Cant faisait partie de l’échappée décisive avec Katherine Compton (Etats-Unis) et Eva Lechner (CLIF Pro Team). Grâce à une ultime accélération dans les dernières montées techniques et aux dix mètres d’avance pris à cette occasion, Cant a pu gagner l’épreuve. Compton a terminé en deuxième position, devant la Championne d’Italie. Il s’agissait cette année de la quatrième victoire en Coupe du Monde de Cant, bien partie pour la remporter une quatrième fois.

La Belge Laura Verdonschot a terminé à la 7e place de la course féminine, un résultat amplement suffisant pour s’imposer chez les Femmes Moins de 23 ans, catégorie dans laquelle la Néerlandaise Fleur Nagengast demeure leader du classement général. Thomas Pidcock (Grande-Bretagne) a quant à lui gagné avec une toute petite marge chez les Hommes Moins de 23 ans. Avec cette quatrième victoire en Coupe du Monde, il est sûr de terminer en tête du classement général de la Coupe du Monde UCI Telenet. Thomas Kopecky (République tchèque) est lui devenu le nouveau leader de la catégorie des Hommes Juniors grâce à sa très belle victoire mardi matin.

Tous les résultats.

– La suite ? –

8e manche de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI Telenet, Nommay Pays de Montbéliard (FRA) > 21 janvier 2018

– Photo de la semaine –

La Championne du Monde Mountain bike Jolanda Neff

– Gros plan sur Laurens Sweeck –

Laurens Sweeck

Le coureur belge de 24 ans est un spécialiste du cyclo-cross, tout comme son frère jumeau Diether. Sa deuxième place le 26 décembre à Heusden-Zolder risque bien d’être considérée comme une victoire au vu de la domination actuelle de van Aert et Van der Poel. Il s’agit du cinquième podium en Coupe du Monde de sa carrière.

Dans les catégories d’âge réservées aux plus jeunes coureurs, Sweeck s’est révélé comme un athlète très prometteur en terminant en tête de la Coupe du Monde 2010-2011 des Hommes Juniors, puis en devenant Vice-Champion du Monde UCI des Hommes Moins de 23 ans lors des Championnats du Monde UCI 2015 de Tábor, en République tchèque. En 2016, Sweeck a remporté la plus belle victoire de sa carrière en devançant à la fois Wout van Aert et Sven Nys dans la dernière manche du Bpost Bank Trophy, à Sint-Niklaas. Laurens Sweeck a terminé septième (2016) puis sixième (2017) des Championnats du Monde Cyclo-cross UCI dans la catégorie des Hommes Elite. L’an passé, il occupait le quatrième rang du Classement UCI et le troisième du Superprestige.

Partenaires Officiels UCI

Top