Skip over navigation
Cyclo cross
newsTag:
newsid: 185208
Cyclo-cross

La Chronique de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI Telenet

Coupe du Monde Cyclocross UCI Telenet
Coupe du Monde Cyclocross UCI Telenet

Que s'est-il passé ?

La neuvième et dernière manche de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI Telenet se disputait à Hoogerheide (Pays-Bas), dans le Brabant-Septentrional, lors du dernier dimanche de janvier. À une semaine des Championnats du Monde Cyclo-cross UCI 2018 à Valkenburg-Limburg, l'organisateur de la course, Adrie van der Poel, avait tracé un parcours rapide et technique de 2800 mètres dans sa ville natale. Par une journée venteuse et nuageuse, mais sous des températures relativement clémentes, c'est un plateau de premier choix composé de 256 coureurs représentant 19 pays qui s'est aligné au départ.

Dès les premiers hectomètres, Mathieu Van der Poel (Corendon-Circus) a faussé compagnie aux 72 autres coureurs, signant au passage le meilleur temps au tour de la journée. Son grand rival, Wout Van Aert, a eu besoin d'un tour complet pour être en position de lancer sa poursuite. À ce stade, il comptait déjà 15 secondes de retard sur l'échappé. Après avoir oscillé entre 15 et 23 secondes pendant l'essentiel de la course, l'écart s'est réduit dans le final, sans pour autant que Van der Poel se retrouve en danger. Le Néerlandais a ainsi décroché son septième succès en Coupe du Monde de la saison, confortant du même coup sa première place au classement général final. Deuxième pour quelques secondes, Van Aert s'adjuge la place de dauphin au général. Michael Vanthourenhout (Marlux-Bingoal) a terminé troisième devant Laurens Sweeck (ERA-Circus), mais cela n'a pas suffi pour priver Toon Aerts (Telenet Fidea Lions), septième à Hoogerheide, de la troisième marche du général.

Chez les femmes, Sanne Cant avait déjà assuré sa troisième victoire au général de la Coupe du Monde avant le départ. Malgré tout, elle avait à cœur de s'étalonner, après avoir été souffrante la semaine précédente. Parmi les 62 partantes, la Belge a été la seule à pouvoir suivre le départ canon de la championne d'Italie, Eva Lechner (CLIF Pro Team). Après avoir signé le tour le plus rapide de la course sur la deuxième boucle, la jeune Evie Richards (Trek Factory Racing XC) s'est rapprochée des deux échappées en compagnie de la championne de France, Pauline Ferrand-Prévot (Canyon // SRAM Racing), et de la Suissesse Jolanda Neff (Kross Racing Team). Cant a finalement décramponné Lechner et fait cavalier seul jusqu'à l'arrivée, décrochant sa cinquième victoire en Coupe du Monde de la saison. Derrière elle, Ferrand-Prévot et Neff ont vu leur course s'achever suite à une chute spectaculaire dans la glissante descente en dévers. Après avoir assuré la deuxième place de justesse devant Richards, Lechner termine à la troisième place du classement général de la Coupe du Monde. La septuple Championne du Monde UCI Marianne Vos (Waowdeals Pro Cycling Team) a enlevé le sprint pour la quatrième place devant Kaitlin Keough (USA), laquelle a malgré tout assuré sa deuxième place au général.

Grâce à sa troisième place en Elite Femmes, Evie Richards a terminé première chez les Femmes Moins de 23 ans à Hoogerheide. C'est Fleur Nagengast (Telenet Fidea Lions) qui remporte le général de cette catégorie. Chez les Hommes Moins de 23 ans, Thomas Pidcock (Grande Bretagne) était déjà assuré de la première place au général avant le départ. Malgré une chute en début de course, il a pris la deuxième place de la catégorie derrière Eli Iserbyt (Belgique) ce dimanche. Quatrième d'une course gagnée par Niels Vandeputte (Belgique), Tomas Kopecky (République tchèque) remporte la Coupe du Monde dans la catégorie Hommes Juniors.

Tous les résultats.

La suite ?

Championnats du Monde Cyclo-cross UCI 2018 à Valkenburg-Limburg (Pays-Bas) > 3-4.02.2018

Photo de la semaine

Le vainqueur de la course Junior Nils Vandeputte à l'arrivée.

Gros plan sur Michael Vanthourenhout

Michael Vanthourenhout

Dans une catégorie dominée par Mathieu van der Poel et Wout Van Aert, la plupart des autres coureurs viseront le bronze aux Championnats du Monde UCI à Valkenburg-Limburg. Michael Vanthourenhout fait partie des candidats à cet accessit. Le coureur belge s'est imposé à deux reprises sur la manche de Coupe du Monde de Valkenburg dans la catégorie Hommes Moins de 23 ans. En 2015 sur le CrossVegas, il a décroché son premier podium en Coupe du Monde en Elite. Depuis, il a signé au moins un podium de Coupe du Monde par saison. L'an dernier, il y était parvenu sur le CrossVegas et… à Valkenburg. Cette année, Vanthourenhout a dû attendre la dernière manche, à Hoogerheide, pour finir dans les trois premiers. Comme la saison dernière, il termine à la quatrième place de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI Telenet. Faut-il en déduire qu'il va atteindre son pic de forme à Valkenburg ?

Retrouvez Michael sur Instagram.

Partenaires Officiels UCI

Top