Skip over navigation
Vélo pour Tous
newsTag:
newsid: 183843
Cyclisme pour Tous

La révolution du vélo-cargo prend de la vitesse

Un vélo e-cargo à louer au Centre Mondial du Cyclisme (CMC) UCI
Un vélo e-cargo à louer au Centre Mondial du Cyclisme (CMC) UCI

Alors que le vélo connaît un regain de popularité à travers le monde, de plus en plus de particuliers, de familles et d’organisations ont recours à la toute dernière solution de transport : le vélo-cargo. Capable de transporter des enfants ou des objets trop lourds ou encombrants pour une bicyclette traditionnelle, le vélo-cargo trouve un créneau en milieu urbain.

Dans le cadre de son engagement à promouvoir le vélo comme moyen de transport durable, l’UCI a décidé de participer à la révolution du vélo-cargo. Un vélo e-cargo carvelo2go sera disponible au Centre Mondial du Cyclisme UCI (CMC) à Aigle, en Suisse. Les utilisateurs auront la possibilité de louer le vélo à l’heure ou à la journée en réservant un créneau en ligne : simple, peu onéreux et facile d’utilisation. Les visiteurs de l’UCI et les familles du coin pourront désormais profiter des bienfaits de ce vélo et admirer le paysage montagneux tout en pédalant sur la Véloroute du Rhône EuroVelo 17.

La tendance mondiale à l’urbanisation est à l’origine de difficultés en termes de transport. De plus en plus nombreux, les citadins manquent d’espace sur des routes embouteillées. Faciles à manœuvrer et non-polluants, les vélos-cargos peuvent jouer un rôle majeur dans la fluidification de la circulation. Selon le projet CycleLogistics financé par l’UE, 25 % des marchandises circulant en ville pourraient être livrées en vélo, ce chiffre grimpant à 50 % pour les objets légers. Que ce soit pour livrer du courrier, pour transporter ses courses depuis le supermarché ou pour emmener ses enfants à l’école, le vélo-cargo constitue une alternative aux véhicules motorisés économique et respectueuse de l’environnement. 

Moins de camions en ville

Le passage à une logistique organisée autour du deux-roues est particulièrement souhaitable dans les villes. Même s’ils ne représentent que 3 % du trafic routier de l’UE, les camions sont impliqués dans 14 % des accidents mortels. En réduisant le nombre des véhicules de ce type sur les voies urbaines, nous améliorerons la sécurité des usagers vulnérables, comme les cyclistes. Les véhicules à gros gabarit sont également à l’origine de pollutions atmosphérique et sonore. Pour lutter contre ce phénomène, les municipalités mettent en place de plus en plus de mesures restrictives destinées à réduire l’accès aux zones urbaines pour les véhicules à gros gabarit.

En tant que véhicules non-polluants, les vélos-cargos sont exempts des redevances ou taxes liées à l’encombrement des axes routier ou à la dégradation de l’environnement. Cela les rend encore plus attrayants pour les particuliers ou les entreprises, pour qui la circulation dans les zones urbaines est de plus en plus coûteuse et problématique. Sachant que certains modèles peuvent transporter plus de 250 kg, les vélos-cargos peuvent être utilisés pour transporter des changements conséquents. Voici quelques exemples concrets de ce phénomène dans plusieurs villes européennes .

Quelque 40 000 vélos-cargos sont en circulation à Copenhague, ville particulièrement adaptée à la circulation à bicyclette. Cela représente 6 % du nombre total de vélos dans la capitale du Danemark. Plus d’un quart de l’ensemble des familles copenhagoises ayant au moins deux enfants possèdent un vélo-cargo.

Alors que de plus en plus de citadins optent pour la bicyclette comme moyen de transport, le vélo-cargo constitue une solution élégante pour transporter ses marchandises et ses enfants en ville.

Partenaire UCI World Cycling

Partenaires Officiels UCI

Fournisseurs Officiels UCI

Top