Skip over navigation
BMX
newsTag:
newsid: 185828
BMX

La Chronique de la Coupe du Monde BMX Supercross UCI

Saint-Quentin-en-Yvelines, France
Saint-Quentin-en-Yvelines, France

- Que s'est-il passé ? -

Les deux premières manches de la Coupe du Monde BMX Supercross UCI 2018 ont eu lieu sur la piste couverte de Saint-Quentin-en-Yvelines, en France.

Les meilleurs spécialistes mondiaux de la discipline, qui se retrouvaient pour la première fois depuis l’intersaison, n’avaient pas le droit à l’erreur pour se hisser jusqu’en finale.

Parti du couloir 8 lors de la finale de samedi, le Néerlandais Niek Kimmann a évité une chute à l’intérieur, avant le premier virage, pour se porter en tête devant Romain Mahieu et Joris Daudet. Les deux Français n’ont pas réussi à le rattraper et dû se contenter des deuxième et troisième places, dans cet ordre. La victoire est revenue chez les Elite Femmes à Laura Smulders (NED), impressionnante tout au long de la journée. Natalia Afremova (RUS) et Saya Sakakibara (AUS) ont complété le podium derrière elle. Décevante en demi-finale, la championne olympique Mariana Pajon (COL) a été contrainte de s’élancer depuis l’extérieur et n’a pu faire mieux que quatrième.

Le public a eu ce qu’il attendait, dimanche, à l’occasion de la deuxième manche : un succès français. En position de force dans le couloir 1, Niek Kimmann, vainqueur la veille, s’est vu griller la politesse par Joris Daudet, en tête après le premier virage. Le Français a foncé vers la victoire devant son compatriote Romain Mahieu et Kimmann, troisième. Laura Smulders, à nouveau victorieuse chez les Elite Femmes, s’élancera avec la plaque rouge de leader de la Coupe du Monde UCI, début mai, chez elle, à Papendal (Pays-Bas). Troisième samedi et deuxième dimanche, Sakakibara la talonne au classement. Elke Vanhoof (BEL) a pris dimanche la troisième place de la deuxième manche.

– La suite ? –

Coupe du Monde BMX Supercross UCI 2018, Manches 3 et 4, Papendal, Arnhem, Pays-Bas > 5 et 6 mai

– Photo de la semaine –

Réflection

– Gros plan sur Niek Kimmann –

Niek Kimmann

Niek Kimmann a connu une année 2015 formidable. Il a non seulement signé, depuis le couloir 8, la première victoire de sa carrière en Coupe du Monde BMX Supercross UCI, à Papendal, mais également remporté le titre de Champion du Monde UCI Elite Hommes à Zolder, en Belgique. Le coureur de l’équipe nationale des Pays-Bas s’est une nouvelle fois imposé depuis le couloir extérieur ce weekend à Saint-Quentin-en-Yvelines. Agé de 22 ans, Niek Kimmann, dont le frère Justin fait lui aussi du BMX, séjourne et s’entraîne au Centre d’entraînement olympique national néerlandais de Papendal lorsqu’il ne parcourt pas le monde pour concourir et réaliser des vidéos.

Retrouvez Niek sur Instagram.

Partenaires Officiels UCI

Top