Skip over navigation
BMX
newsTag:
newsid: 186295
BMX

Championnats du Monde BMX UCI : Direction Bakou pour les meilleurs riders du monde

Championnats du Monde BMX UCI
Championnats du Monde BMX UCI

Chaque année, les plus grands spécialistes mondiaux du BMX donnent le meilleur d’eux-mêmes l’espace d’un week-end, celui des Championnats du Monde BMX UCI. Cette année, c’est à Bakou, en Azerbaïdjan, que les vainqueurs des catégories Juniors et Elite se verront remettre le maillot arc-en-ciel de Champion du Monde UCI. Dès l’abaissement de la grille de départ, chaque détail compte, les athlètes abordant les sauts et négociant les virages au coude-à-coude, exploitant chaque espace pour se faufiler vers l’avant. A ce niveau de compétition, les plus petites erreurs peuvent faire perdre plusieurs places à un coureur, ou même le mettre carrément hors jeu. Les manches sont si serrées que les spectateurs ont de la peine à détacher leur regard de la piste.

La piste de Bakou, utilisée à l’occasion des Jeux Européens 2015, a récemment été réaménagée. Sa nouvelle version a été saluée par les athlètes venus la tester avant le jour J.

L’actuel Champion du Monde Juniors UCI Cédric Butti (SUI) doit encore faire ses preuves chez les Elites, mais la Championne du Monde Juniors UCI 2017 Bethany Shriever (GBR) a elle déjà remporté sa première victoire en Coupe du Monde UCI dans la catégorie Elite. En 2014 et 2015, Niek Kimmann (NED) avait enchaîné un titre chez les Juniors et un autre chez les Elites, prouvant ainsi qu’il était possible de damer le pion aux athlètes les plus confirmés aussitôt arrivé dans la catégorie reine. Comme actuel leader de la Coupe du Monde UCI, Kimmann est l’un des favoris pour Bakou.

Les Champions du Monde UCI de l'an passé Corben Sharrah (USA), Alise Willoughby (USA), Cédric Butti (SUI) et Bethany Shriever (GBR)

L'an dernier, les vainqueurs Elites sacrés aux Mondiaux de Rock Hill venaient tous deux des Etats-Unis. Dans la course féminine, Alise Willoughby est confiante dans sa capacité à conserver son maillot arc-en-ciel après sa victoire en Coupe du Monde UCI plus tôt dans la saison, à Papendal. Cependant, la Néerlandaise Laura Smulders est en grande forme, et Saya Sakakibara (AUS) a soif de revanche après avoir vu le titre Juniors 2017 lui échapper d’un cheveu. A surveiller aussi, la puissante Russe Yaroslava Bondarenko, mûre pour une grande victoire.

Du côté masculin, le Champion du Monde UCI en titre Corben Sharrah ne doit pas être négligé. Même s’il ne brille peut-être pas tous les jours, il est capable d’atteindre les finales et de réaliser de belles performances dans les grands rendez-vous. Cela avait marché en 2017 et cela pourrait à nouveau être le cas en 2018. Mais l’opposition est féroce. On mentionnera en particulier les Australiens Anthony Dean et Kai Sakakibara, le Colombien Carlos Ramirez, le Néerlandais Twan van Gendt, les Français Joris Daudet, Romain Mahieu et Sylvain André, ou encore le Suisse David Graf et le Russe Evgeny Komarov.

Suivez instagram.com/ucibmxsx et twitter.com/uci_bmx_sx pour des infos en direct.

La diffusion en direct des finales sera disponible sur tv.uci.org et facebook.com/UCIBMXSupercross

Partenaires Officiels UCI

Top