Skip over navigation
BMX
newsTag:
newsid: 183223
BMX

D’anciens pros de retour en piste aux Championnats du Monde BMX UCI 2017

Tim Dinger (USA)
Tim Dinger (USA)

Nous avons rencontré, à quelques jours des Championnats du Monde BMX UCI 2017, plusieurs anciens coureurs Elite engagés à Rock Hill dans les catégories du Challenge Mondial BMX UCI.

Coureur de BMX un jour, coureur de BMX toujours. Même après avoir arrêté la compétition, la discipline reste dans le sang et les amitiés tissées au fil des nombreux déplacements à travers le monde restent solides. Lorsqu'ils ont appris que les Championnats du Monde UCI 2017 auraient lieu aux Etats-Unis, plusieurs anciens coureurs professionnels de BMX ont décidé de s'inscrire dans les catégories du Challenge Mondial BMX UCI. Certains n'avaient pas vraiment piloté de BMX depuis des années. Nous avons donc décidé de demander à quelques anciens pros du pays hôte ce qui les avait poussés à revenir en piste à Rock Hill.

Déjà médaillé d'argent aux Championnats du Monde UCI, Greg Romero n'a plus couru depuis sept ans. "La préparation pour Rock Hill a été difficile, j'ai dû attendre jusqu'en mai avant de commencer l'entraînement de BMX car je participais à un gros critérium en Californie du Sud et ce n'est pas simple de jongler en même temps entre des disciplines d'endurance et de puissance, confie celui que l'on surnomme "Coach G". J'ai consacré huit bonnes semaines à la préparation des Mondiaux. Quelques vieilles blessures (cou) m'ont contrarié, et j'ai eu chaque semaine de nouvelles douleurs qui nécessitaient un suivi thérapeutique." Greg affrontera dans la catégorie 35 ans et plus l'ancien coureur Elite Tony Szynaka, qui n'a plus participé à un Championnat du Monde UCI depuis 20 ans. La préparation de ce dernier n'a pas été parfaite. Il aurait aimé disposer de plus de temps pour courir à l'approche des Mondiaux, mais il s'y alignera pour se faire plaisir et a déjà hâte de partager quelques verres après l'épreuve.

Tony Szynaka (USA)

Après avoir couru pendant dix ans dans la catégorie Vétérans aux Etats-Unis, Tim Dinger explique pourquoi il est revenu chez les 35 ans et plus : "J'ai décidé, à 40 ans, de m'engager en catégorie Challenge cette année, ainsi qu'en Cruiser. J'ai dû faire face ces deux dernières années à des blessures et à des responsabilités qui m'ont empêché d'avoir suffisamment de temps pour me rendre sur les courses et m'entraîner. Je ne participe pas à plus de deux compétitions par an, il n'était donc pas vraiment judicieux de m'engager chez les Masters cette année quand on sait le niveau de cette catégorie. Je mets une pièce sur Tyler Brown cette année chez les Masters. Il est très rapide et sa technique est à la hauteur de sa pointe de vitesse."

Le Tyler Brown en question a ses propres raisons pour se présenter à Rock Hill. "La plus grande motivation pour moi est que les Championnats du Monde ont lieu aux Etats-Unis ! Je n'ai jamais participé à des Mondiaux ici, je suis donc très impatient de courir à domicile et j'espère que la compétition contribuera à promouvoir la discipline auprès de plus de gens !", explique l'exploitant de la piste de Chula Vista. Tyler aurait aimé s'élancer depuis la rampe de départ de 8 mètres : "Je suis 100 % capable de maîtriser la grande rampe ! Je continue à courir sur les pistes du coin de temps en temps pour ne pas perdre la technique. J'aurais aimé que la catégorie Masters parte de la grande rampe ou que nous puissions au moins emprunter sur la piste les lignes droites des pros. Ça serait mortel ! Comptez sur moi, je suis partant !"

Cela fait deux ans environ que Chad Street ne s'est plus élancé d'une rampe de 8 mètres, mais l'ancien pro a participé à de nombreuses courses et s'est entraîné dur pour se préparer pour Rock Hill, où il figurera dans la catégorie 35 ans et plus. Sérieux et appliqué sur la piste, descendra-t-il néanmoins quelques bières une fois la course terminée ? "Bien sûr ! Je suis là pour prendre du plaisir et en profiter un maximum", répond Chad.

C'est sûr, la plupart des coureurs s'aligneront sur la grille pour se créer de nouveaux souvenirs de BMX et tisser de nouvelles amitiés. L'histoire est en marche.

Partenaires Officiels UCI

Top