Skip over navigation
section_bmx-freestyle-park
newsTag:
newsid: 184116
BMX FREESTYLE

Histoire du BMX Freestyle

BMX Freestyle
BMX Freestyle

Le BMX Freestyle a commencé à voir le jour au début des années 80, lorsque les coureurs BMX se sont mis à réaliser des figures avec leur vélo lors des compétitions.

L’athlète américain Bob Haro est considéré comme la figure tutélaire du BMX Freestyle : il a pris la nouvelle discipline en main en effectuant des démonstrations, d’abord aux Etats-Unis, puis ailleurs dans le monde. Il est intéressant de noter qu’il était cascadeur sur le film de Steven Spielberg « E.T. l’extra-terrestre ».

Les skateparks sont alors devenus les nouveaux terrains de jeu des adeptes du BMX Freestyle, à une époque où de nouvelles figures étaient inventées chaque jour. Après quelques années de démonstrations, la greffe du BMX Freestyle avait pris. Des produits ont été inventés spécifiquement pour ce dernier, et les premiers contests ont été organisés. Il n’a pas fallu attendre longtemps avant que des riders du monde entier ne s’adonnent au « trick riding » comme on appelait cette activité dans ses premières années d’existence.

Une nouvelle culture du BMX est ensuite apparue, les riders pratiquant le BMX ailleurs que sur les pistes, notamment dans les rues. Au fil des ans, différentes formes de BMX Freestyle se sont développées, chacune avec ses propres caractéristiques. Libre aux coureurs de choisir leur terrain préféré : halfpipes, dirt jumps, mini-rampes, skateparks, flatlands ou tout ce qu’ils pouvaient trouver dans la rue. Pouvoir rider où ils voulaient et quand ils le voulaient sans personne pour leur dire ce qu’il fallait faire était considéré comme un symbole de liberté pour cette génération d’amoureux du BMX Freestyle.

Assez vite, on a vu apparaître des événements formatés pour la télévision comme les X-Games et les Gravity Games, et le Dew Tour a offert aux spécialistes du BMX Freestyle l’opportunité de briller à la télévision et de vivre du BMX. Le niveau s’est élevé, et les riders ont commencé à adopter une approche plus rigoureuse et professionnelle, en se concentrant sur la variante du BMX Freestyle dans laquelle ils étaient les meilleurs. L’un des principaux formats apparus est le BMX Freestyle Park.

En 2016, l’Union Cycliste Internationale (UCI) s’est associée avec Hurricane Action Sports, organisateur des FISE World Series, le Festival International des Sports Extrêmes, pour organiser la Coupe du Monde BMX Freestyle Park UCI. Après une première saison couronnée de succès, avec des manches de Coupe du Monde en France, en Croatie, aux Etats-Unis, au Canada et en Chine, le Comité International Olympique (CIO) s’est montré intéressé par l’intégration du BMX Freestyle Park dans le programme des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, intégration annoncée en juin 2017, ce qui fait d’elle la première discipline olympique du BMX Freestyle.

Les Championnats du Monde Urban Cycling UCI 2017 qui se dérouleront bientôt à Chengdu, en Chine, verront les premiers Champions du Monde UCI du BMX Freestyle enfiler le maillot arc-en-ciel. Une nouvelle étape dans le développement du BMX Freestyle.

Top