Skip over navigation
section_bmx-freestyle-park
newsTag:
newsid: 180857
BMX FREESTYLE

2016 vu par Logan Martin

Logan Martin
Logan Martin

Il est rare de voir Logan Martin sans son vélo. Agé de 22 ans et originaire de Brisbane, en Australie, il aime ce qu’il fait et considère comme un privilège de vivre de sa passion. Il ne fait aucun doute qu’il figure parmi les meilleurs de sa discipline, ce qu’est récemment venu confirmer son sacre à l’issue de la Coupe du Monde BMX Freestyle Park UCI 2016.

Logan Martin



La lutte pour le titre a été très disputée : le jeune champion a terminé les cinq manches de la série avec trois premières places et deux sixièmes places, notamment lors de la première manche, à Montpellier (France), au mois de mai.

« C’était à cause d’une chute malheureuse, le genre de choses qui peut arriver à tout moment, explique-t-il. Ce n’est pas comme si j’avais terminé 6e après deux runs moyens… Je ne me faisais pas de souci à propos de mon niveau. Je savais qu’il y avait encore quatre manches et à aucun moment je n’ai pensé que le titre était hors de portée pour moi. Je suis resté positif et ça s’est bien passé. »

En fait, ça s’est même très bien passé : lors de la manche suivante, à Osijek, en Croatie, Martin a réalisé un « 720 bar catch bar », remporté la compétition et il est remonté en deuxième position du classement général. Il n’avait rien laissé au hasard.

« J’aime planifier mon run à 100 % et l’exercer encore et encore durant les entraînements jusqu’à ce que je sois à l’aise avec le programme que je vais présenter. Je m’assure aussi de bien dormir la nuit précédant la compétition. Et j’aime manger sainement, pour me sentir bien physiquement et mentalement. »

« C’est un sentiment énorme d’avoir gagné la première Coupe du Monde UCI (de BMX Freestyle Park) de l’histoire, avoue-t-il. Voir mon nom apparaître en première place sur l’écran géant juste après les finales était génial. »

Logan Martin

Malgré une nouvelle chute et une autre sixième place à Denver (Etats-Unis), le vainqueur de la Coupe du Monde a gagné les deux dernières manches de la série, à Edmonton (Canada) et à Chengdu (Chine), pour s’imposer au classement général.

« Ça a été une bonne année globalement et j’en ai apprécié chaque moment. Je ne peux évidemment pas dire que mes deux sixièmes places m’aient satisfait, mais je sais qu’il ne s’agissait que de deux erreurs regrettables, que ça s’est passé comme ça. Je n’y ai pas trop pensé et j’ai continué à travailler dur. »

La Coupe du Monde BMX Freestyle Park UCI fait partie du Festival International des Sports Extrêmes (FISE), un événement populaire bien établi organisé par l’agence Hurricane Action Sports.

« C’est cool de voir l’événement devenir chaque année plus important. Ça devient de plus en plus grand. C’est aussi génial de voir qu’un événement comme celui-ci soutient le BMX féminin. Il se développe, et les filles deviennent de plus en plus fortes. Ça va être cool de le voir croître encore dans les années à venir. »

Le globe-trotter est maintenant de retour chez lui à Brisbane et il passe beaucoup de temps au Village, « son » skate park.

Logan Martin

« Pour moi, la saison des contests est terminée, alors je peux dire que je vais rester à la maison quelques mois. Mais ça ne veut pas dire que je vais rester inactif. J‘aime rider et avoir le privilège de pouvoir vivre du BMX. Je voudrais remercier mes sponsors – Rockstar energy drinks, Hyper BMX et Snafu BMX – pour leur soutien, qui me permet de réaliser mon rêve. Ce n’est pas quelque-chose que je tiens pour acquis, alors quand je suis chez moi je me mets au travail, sur le vélo et à côté, pour être fin prêt pour la saison prochaine. »

Comme vainqueur de la Coupe du Monde UCI, Martin sera l’homme à battre, mais il ne se fait pas trop de souci.

« Je n’aime pas penser à la pression. Je vais me concentrer sur moi-même et sur ce que j’ai à faire. Si je ride comme j’ai l’intention de le faire, je serai heureux », conclut-il.

Retrouvez Logan Martin sur Instagram

Top